Votre navigateur web est obsolète. Cela pourrait affecter le bon fonctionnement du site.

How To : nouer de la paracorde

Avoir de la paracorde sur soi quand on part en nature peut s'avérer incroyablement pratique, par exemple, en camping, bushcraft ou mission de survie. La paracorde peut vous servir à suspendre un hamac ou une bâche, pour attacher votre sac de couchage à votre sac à dos ou pour nouer un bouquet de branches entre elles. Grâce à ces techniques basiques de nœuds en paracorde les plus connues, vous serez paré pour votre prochaine aventure outdoor. Astuce : n'oubliez pas d'emporter également un couteau de poche et un briquet s'il s'agit de vos premiers pas avec la paracorde. Ils vous serviront à rapprocher la corde en la coupant ou la brûlant si besoin.


Top 5 des techniques de nouage en paracorde

1. Le nœud de cabestan (ou nœud de batelier, « clove hitch » en anglais) Le nœud de cabestan est fréquemment utilisé pour attacher une corde autour d'un objet de forme ronde, comme un arbre ou un poteau. Ce nœud est moins adapté aux poteaux carrés, car il peut facilement se défaire. Il y a deux façons de le réaliser : la méthode habituelle et la méthode rapide. Cela dit, la méthode rapide ne peut fonctionner que si le sommet du poteau est accessible.


Le nœud de casbestan - technique classique

  1. Tordez l'extrémité courte de la paracorde autour du poteau et faites-la croiser sur la partie inférieure de la paracorde. Assurez-vous que le bout court est bien au-dessus de la partie déjà enroulée autour du poteau.

  1. Ensuite, enroulez le bout autour du poteau à nouveau dans la même direction pour le faire passer à l’intérieur en dessous de la corde du dessus, contre le tronc.

  1. Tirez très fort sur les deux bouts pour serrer votre nœud.

Le nœud de casbestan - technique rapide

  1. Faites deux boucles avec votre paracorde. La boucle gauche avec le bout long vers vous et la boucle droite avec le bout long vers l’autre direction.

  1. Rassemblez ensuite les boucles l’une sur l’autre.

  1. Placez la boucle doublée obtenue de manière à entourer le poteau, et tirez votre corde bien fort des deux côtés.

2. Le nœud plat (« square knot » en anglais)

Le nœud plat, également appelé nœud droit, est pratique pour attacher ensemble deux cordes d'épaisseur égale. On s'en sert quand, par exemple, au moment d'accrocher une bâche, on se rend compte que le morceau de paracorde est en fait trop court pour atteindre l'arbre. Voici comment s'y prendre :

  1. Placez une corde sur l’autre pour les faire se croiser, la corde de gauche doit être celle du dessus.

  1. Puis faites passer la corde gauche (qui est du coup maintenant à droite) sous l'autre corde.

  1. Posez maintenant l'extrémité de la corde qui est dans votre main droite, sur l'extrémité de la corde de gauche.

  1. Enfin, faites la même chose de l’autre côté : faites passer l'extrémité qui est au-dessus de l'autre corde, à l’intérieur de la boucle venant d'être créée.

  1. Vous avez à présent deux boucles entrelacées. Tirez en même temps les quatre extrémités pour verrouiller ce nœud. Tirez les cordes du côté gauche vers la gauche et celles du côté droit vers la droite.

3. Le nœud coulant (« slipknot » en anglais)

Ce nœud est populaire parce qu'on peut facilement le défaire. Il est souvent employé en tant que "nœud d'arrêt". Il commence comme le nœud de chaise, dont nous allons parler juste après.

  1. Mettez votre pouce sur votre index et faites une boucle autour de ces doigts. Pensez à laisser environ 15 centimètres de corde.

  1. Passez maintenant vos doigts à l'intérieur de la boucle et prenez la partie longue de la corde.

  1. Là, tirez et serrez bien.

  1. Le tout se détache aisément en tirant sur les deux extrémités de la paracorde. Voulez-vous qu'il tienne bien ? Alors, placez un morceau de bois dans la boucle du nœud, et il ne devrait pas bouger.

4. Le nœud de chaise (« bowline » en anglais)

Avec le point de chaise, vous créez une boucle dont la taille restera fixe. Bien qu'extrêmement solide, cette boucle reste facile à défaire si besoin.

  1. Commencez par faire un nœud coulant comme expliqué plus haut. Par contre, veillez à ne pas le faire trop serré !

  1. Passez l'extrémité courte de votre paracorde dans la boucle que vous venez de faire et ramenez-la sur elle-même.

  1. Tenez fermement d'une main le bout de la corde. Avec l'autre main, tirez doucement sur le côté long de la corde.

  1. Votre nœud va se déplacer et former une boucle solide.

5. Le nœud de Prusik (ou de Prussik, « Prusic knot » en anglais)

Avec le nœud de Prusik, on sait attacher une corde plus fine à une corde plus épaisse. Vous obtenez alors un nœud solide qui pourra glisser sur votre paracorde. Par exemple, si vous comptez suspendre une toile de tente à votre paracorde. Le nœud de Prusik est un nœud de friction, il est souvent utilisé en escalade, par exemple comme attache lors de la descente en rappel. En revanche, ce n'est pas un nœud fait pour relier deux cordes épaisses, car il ne tiendrait pas. La méthode :

  1. Prenez un morceau de corde fine de 20 à 30 cm de long, et pliez-le en deux.

Faites ici un nœud.


  1. Repliez la boucle avec le nœud face à vous sur la corde que vous avez tendue et poussez le nœud de votre boucle à travers la partie de la boucle de l'autre côté de la corde.

  1. Enroulez maintenant la partie nouée de votre corde fine sur la corde épaisse, toujours dans le même sens, et faites passer encore une fois le nœud dans la boucle.

  1. Veillez à ce que les boucles enroulées autour de la corde épaisse soient bien côte à côte. Les cordes de la deuxième boucle doivent se trouver entre celles de la première. Pour terminer, serrez votre nœud.

Thèmes liés
Expédition
colissimo
gls
dhl
Retrait
ups
Moyens de paiement
payment-cartebancaire
payment-cartebleuevisa
payment-bancontactmrcash
payment-visa
payment-mastercard
payment-paypal
FRFrance