Le bâtonnage avec un couteau à lame fixe

Une chose que l’on voit beaucoup dans les vidéos Youtube : le bâtonnage avec un couteau à lame fixe. Taper à grand coup sur une bûche de bois avec un couteau, grand ou petit, est-ce vraiment une bonne idée ? Comment un couteau peut supporter un tel traitement ? On vous explique.

Qu’est-ce que le bâtonnage ?

La bâtonnage consiste à fendre une bûche de bois en utilisant un couteau sur lequel on frappe à l’aide d’un autre morceau de bois. Le couteau est alors utilisé comme une sorte de coin. Il est alors facile de créer du petit bois pour allumer un feu ou encore faire de la sculpture sur vois.

Un couteau n’est pas le meilleur outil !

Il est important de savoir qu’un couteau n’est pas l’outil le plus approprié quand il s’agit de fendre du bois. Une hache sera alors bien mieux adaptée. Sa construction permet d’utiliser la longueur de la tige et le poids de la tête de hache pour prendre de l’élan et de la force pour fendre les bûches de bois les plus dures. Le bâtonnage avec un couteau demande beaucoup de force musculaire.

Mais alors pourquoi quand même pratiquer le bâtonnage avec un couteau ?

Le bâtonnage est une technique de survie indispensable. Tout le monde ne choisit pas toujours d’avoir une hache sur soi et l’on peut parfois être limité par le poids que l’on peut porter. Il est donc alors utile non seulement de connaître la technique du bâtonnage mais aussi d’avoir un couteau qui peut encaisser le choc.

Bizarrement on trouve beaucoup de vidéos et d’articles de bushcraft sur le bâtonnage. Quelque chose qui, selon nous, est un peu fou. En effet, contrairement à une situation de survie où l’on doit faire avec ce que l’on a sous la main à un moment donné, le bushcraft est une pratique où l’on choisit soi-même de se retrouver en pleine nature. On choisit donc également ce que l’on emmène. Une hache devrait alors faire partie de tout équipement de base.

Les couteaux à lame fixe sont-ils tous adaptés pour le bâtonnage ?

Et bien non. Il existe beaucoup de couteaux à lame fixe qui, de par leur design, leur construction ou leurs matériaux, ne sont tout simplement pas conçus pour résister à de telles manipulations. Prenez les couteaux avec une émouture très fine. Ceux-ci seront parfaits comme couteau de chasse mais bien moins efficace quand il s’agit de faire office de hache. Nous avons également les couteaux à émouture creuse, à quelques exceptions près.

La plupart des couteaux avec lame en acier carbone sont capables de résister à de telles forces. Les aciers inoxydables, quant à eux, auront beaucoup plus de difficultés. Le couteau doit également être suffisamment épais. En règle générale nous pensons qu’il faut une lame d’au moins 3 mm d’épaisseur pour résister à un tel traitement. Le couteau doit également avoir une construction full-tang. Il n’en sera que d’autant plus résistant.

Le bâtonnage avec un couteau de poche est tout simplement une mauvaise idée. Peu importe la robustesse du couteau. Les mécanismes de verrouillage et le pivot ne sont tout simplement pas conçus pour résister à une telle force.

Le bâtonnage et la garantie

Il arrive souvent que le bâtonnage ait mal tourné et que la lame du couteau soit ébréchée. C’est bien dommage mais cela n’est pas un cas de garantie. En effet, cela indique que l’on attend d’un couteau, un simple outil de coupe, de pouvoir fendre une bûche de bois. Mais ce n’est pas une chose pour laquelle il est conçu. Cette pratique est donc considérée comme une mauvaise utilisation du couteau. Dans de nombreux cas, les couteaux sont accompagnés d’une garantie sur les défauts de fabrication et de matériaux. Non pas sur une mauvaise utilisation ou sur l’usure. Il y a bien sûr des exceptions : certaines coutelleries fabriquent des couteaux de survie pouvant être utilisés pour le bâtonnage. Une marque comme ESEE Knives, par exemple, offre une garantie à vie couvrant presque tout sur tous leurs couteaux.

Quand bien même, peu importe la robustesse d’un couteau, les choses peuvent mal se passer. Il est possible de rencontrer un nœud dans le bois. Ou encore un clou, une balle (balle perdue suite à une partie de chasse) ou encore une pierre. Sans oublier que le bois est entré en contact avec le sol, il est donc couvert de sable et/ou de petits cailloux. Tout ceci n’est vraiment pas bon signe pour le tranchant d’un couteau. En effet, ce tranchant est une réelle ressource. En pratiquant le bâtonnage, on ‘consomme’ cette ressource qui pourrait être beaucoup plus utile pour d’autres choses.

Quel couteau utiliser pour le bâtonnage ?

Bien heureusement on trouve également de nombreux couteaux connus pour être adaptés pour le bâtonnage du bois. Nous en avons sélectionné quelques-uns pour vous. Attention : il s’agit uniquement de couteaux qui, selon nous, sont BON pour le bâtonnage. Nous n’avons pas pris en compte les conditions de garantie des marques.

Conclusion

Nous espérons que cet article vous permettra d’y voir plus clair sur le bâtonnage. Notre conseil : achetez une hache. Il s’agit vraiment d’une valeur sûre.

Thèmes liés
Expédition
colissimo
gls
dhl
Retrait
ups
Moyens de paiement
payment-cartebancaire
payment-cartebleuevisa
payment-bancontactmrcash
payment-visa
payment-mastercard
payment-paypal
FRFrance