Votre navigateur web est obsolète. Cela pourrait affecter le bon fonctionnement du site.

Commandé aujourd'hui, expédié demain
Expédition gratuite à partir de 75 €
Retours gratuits sous 30 jours
Nos clients nous donnent une note de 4.7/5

Comment bien utiliser un sécateur ?

Vous êtes prêts pour l'élagage ? Vous avez rassemblé tous vos outils ? Génial ! Mais comment s'y prendre ? L'élagage, ce n'est pas une simple coupe, nous avons donc listé plusieurs conseils pour vous guider. Ce n'est pas très compliqué, mais il faut savoir comment s'y prendre.

Bien entretenir ses outils

Un bon élagage commence par un bon équipement. Si votre sécateur est émoussé, la branche coupée aura tendance à s'effilocher. Cela rend la plante ou l'arbre plus vulnérable aux moisissures. Mieux vaut éviter ! Il faut donc bien prendre soin de ses outils. Pour vous y aider, nous avons créé un tutoriel sur l'entretien des sécateurs.

Utilisez toujours l'outil de coupe adapté

Ça semble évident, mais c'est primordial ! Choisissez toujours l'outil adapté à la coupe que vous allez faire. Par exemple, ne vous attaquez pas à une grosse branche avec un sécateur ou un taille haie, vous risqueriez de faire sauter la lame. Et en plus, vous risqueriez de vous blesser. Pour les grosses branches, optez plutôt pour une scie ou un coupe-branche.

Examinez d'abord l'arbre ou le buisson à élaguer

Ne vous lancez pas tête baissée ! Prenez le temps de regarder l'arbre ou le buisson que vous souhaitez élaguer. Déterminez quelles branches doivent être coupées. La structure de l'arbre doit restée bien équilibrée. Taillez ensuite juste au-dessus de l'endroit où une jeune pousse est orientée vers l'extérieur. Cette pousse continuera alors de grandir, et l'arbre conservera une forme bien ouverte. Coupez également les branches qui frottent contre un mur ou qui s'entrecroisent.

N'élaguez pas pendant les périodes de gel

Il y a plusieurs raisons à cette règle de base. Premièrement, c'est très mauvais pour vos outils de devoir couper des branches gelées. Vous risquez d'abimer votre sécateur. De plus, la coupe sur la branche ne se refermera pas correctement, ce qui offre la possibilité aux bactéries et aux moisissures de s'y développer. Enfin, l'humidité créée par la coupe va geler et s'étendre sur la branche. La branche risque ainsi de casser ou de se fendre à l'extrémité. Ce n'est pas joli, mais surtout cela rend la plante ou l'arbre encore plus vulnérable aux bactéries et moisissures. Mieux vaut éviter !