Commandé avant 19:00, expédié le jour même Expédition gratuite à partir de 50 € Retour gratuit sous 30 jours
9,3
Couteaux de cuisine
& ustentiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes
& batteries
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères
Home Smart info Howto Comment nettoyer votre couteau de poche sans le démonter ?

Howto

Comment nettoyer votre couteau de poche sans le démonter ?

Beaucoup de gens pensent que : qui dit nettoyage d’un couteau de poche, dit démontage. Certes, c’est le moyen le plus efficace, mais ce n’est pas toujours nécessaire et certains couteaux ne peuvent tout simplement pas être ouverts. Nous avons donc listé une série d’astuces vous permettant d’entretenir votre couteau sans avoir à le démonter.

Quand devez-vous entretenir votre couteau ?

La réponse est simple : toujours. Sauf si vous venez de le faire bien évidemment. Ça parait peut être ‘’too much’’ mais c’est plus utile que vous le pensez. À l’instant même où vous mettez votre couteau dans votre poche, il entre en contact avec le textile de votre pantalon et les peluches qui vont avec. Celles-ci s’immiscent partout et, à long terme, perturberont le bon fonctionnement de votre couteau. Surtout que ce n’est pas si compliqué de nettoyer les peluches qui se glissent entre les pièces de préhensions, empêchant l’emboîtement des éléments les uns dans les autres.

Lorsque vous possédez un couteau équipé de roulements à billes, framelock ou linerlock, vous remarquez assez rapidement quand quelque chose ne va pas. Il nous arrive souvent d’avoir des clients pensant que leurs couteaux ont un défaut alors que 9 fois sur 10, un simple nettoyage leur donne une nouvelle jeunesse.

Chris Reeve Sebenza dans la poche

Pourquoi ne pas démonter le couteau ?

Certes, il est difficile de nettoyer un couteau correctement sans le démonter. Cependant, nous avons quelques arguments pour vous convaincre. Premièrement, lorsque vous démonter votre couteau, vous devez ensuite le réassembler, ce qui n’est pas toujours facile selon les modèles. De plus, les vis très fines des couteaux ne sont pas faites pour être vissées et dévissées en permanence.

Deuxièmement, la garantie. Certains fabricants proposant une garantie à vie ne couvrent plus leurs couteaux lorsque ceux-ci ont été ouverts. Peu importe la qualité de votre réassemblage, ils le verront toujours lorsqu’ils reçoivent les couteaux en réparation.

Produits de nettoyage

De quoi avez-vous besoin pour nettoyer votre couteau de poche ?

Il ne vous faut pas grand-chose pour nettoyer votre couteau de poche. Assemblé ou non d’ailleurs. Munissez-vous d’alcool ménager, une huile légère contre la rouille et/ou une bonne huile lubrifiante comme notre Nano-Oil, du papier absorbant, quelques cotons-toges ou cure-dents et une feuille de papier normale.

Alcool ménager sur du papier absorbant

Nettoyage de la lame

On commence par la lame. Selon ce que vous faites avec votre couteau, vous pouvez avoir des résidus de scotch sur votre lame. Cela peut parfois être une tâche un peu ingrate mais avec un peu d’alcool vous ferez des miracles. Pensez à toujours huiler votre lame après coup pour la protéger de la corrosion.

Conseil : si vous nettoyez votre couteau de poche, nous vous conseillons d’en profiter pour l’aiguiser. Vous pouvez gagner beaucoup de temps lorsque vous passez votre lame sur un strop de temps en temps. Cela conserve le tranchant plus longtemps et pour nous, cela fait partie de l’entretien quotidien de votre couteau de poche.

Enlever les peluches

Enlever les peluches

Il est maintenant temps de mettre un peu d’ordre entre les pièces de préhension. Vous avez beau penser que la poussière située à cet endroit est inoffensive mais, la plupart du temps, celle-ci se faufile jusqu’aux washers et roulements à billes. Utilisez un coton tige pour retirer la poussière.

Compresseur ou air comprimé ?

Vous avez un compresseur ou une bombe d’air comprimé ? Alors c’est l’idéal. Cela vous permettra de libérer la poussière et la saleté hors du manche de votre couteau facilement et rapidement.

Nettoyage du framelock et linerlock

Il faut maintenant porter votre attention sur le verrou de votre couteau. Sachant qu’il existe différents types de verrouillage, nous commençons par les plus courants, le backlock et le linerlock. En effet, ceux-ci sont assez similaires.

Nettoyage de la bille de détente

La bille de détente

Le couteau est maintenu en position fermé par une bille de détente. Il s’agit du petit roulement à bille qui est placé dans la lockbar. Cette petite bille attire parfois la saleté. C’est pour ça que vous avez parfois du mal à ouvrir ou fermer votre couteau.

Utilisez, là encore, un coton-tige avec de l’alcool ménager pour nettoyer la bille de détente. Vous serez sans doute choqué par la quantité de saleté se trouvant dessus. Surtout avec le contraste du coton-tige blanc.

Passer une feuille de papier entre les pièces de préhension

Nettoyer la bille n’est pas toujours suffisant. En effet, celle-ci roule sur la lame à chaque ouverture et fermeture. La surface de glissement doit donc, elle aussi, être propre. Il est cependant beaucoup plus difficile d’y accéder. C’est là que la feuille de papier entre en jeu ! Ouvrez votre couteau et glissez la feuille entre le manche et la lame. Répétez l’opération jusqu’à ce que le papier en ressorte blanc. Même si la bille ne roule que d’un côté de la lame, il est préférable de faire les deux faces.

Huiler la bille de détente

Maintenant insérez une toute petite goutte d’huile lubrifiante (Nano Oil ou Eden Oil Pen) et le tour est joué !

Nettoyer la bladeramp

La bladeramp

Le verrou lui aussi a besoin d’être dorloté de temps à autres. L’extrémité de la lockbar (où se trouve la bille de détente) est parfois difficile d’accès sans démonter le couteau. La bladeramp, elle, est facile à atteindre. Il s’agit de la partie de la lame contre laquelle la lockbar (barre de verrouillage) repose pour maintenir le couteau en position ouverte. Lorsque vous refermez le couteau et regardez l’avant du manche, vous avez tout de suite les yeux sur cette bladeramp. Vous la nettoyez facilement avec un coton-tige. Si vous voyez toujours de la saleté, utilisez alors un cure-dent pour tout enlever.

Nettoyage du backlock

Nettoyage du backlock

Lorsque vous nettoyez le backlock, vous pouvez également enlever la poussière dans l’espace entre le manche et la lame bien que dans ce cas, la bille de détente étant absente, c’est moins nécessaire. Il est plus important ici de nettoyer les surfaces de contact avec le système de verrouillage. Un backlock est une sorte de marteau qui tombe dans un espace situé à l’arrière de la lame. Vous pouvez vider cette cavité avec un cure-dent. Vous pouvez également utiliser un coton-tige avec de l’alcool.

Lorsque vous effectuer rarement cette opération, assurez vous que le verrou continue de fonctionner correctement. Lorsque la bladeramp est très sale, la lame risque de ne pas s’y emboîter correctement et vous mettez alors votre sécurité en danger. Faites-y attention.

Autres verrous

Les principes de base énoncés ci-dessus s’appliquent à de nombreux verrous. Il est toujours utile de passer un coup d’air comprimé dans le manche. Utilisez le cure-dent pour gratter toute saleté indésirable. Attention, l’utilisation de l’alcool n’est pas toujours nécessaire et se révèle parfois être imprudente. Dans tous les cas, utilisez toujours l’huile avec parcimonie. Trop d’huile ne fait qu’attirer la saleté.

Mieux vaut prévenir que guérir

Ces trucs et astuces sont très utiles et, dans 90% des cas, offrent une solution aux problèmes que vous pouvez rencontrer avec votre couteau de poche. Un conseil important : ne laissez jamais votre couteau se salir. Si vous faites en sorte que votre couteau ait peu de contact avec la saleté lorsque vous ne l’utilisez pas, vous aurez alors moins besoin de le nettoyer. Pensez à ranger votre couteau de poche dans un endroit propre et ‘’protégé’’ ou équipez vous d’un couteau à lame fixe pour les utilisations les plus sales.


Lire plus