Commandé avant 19:00, expédié le jour même Expédition gratuite à partir de 50 € Retour gratuit sous 30 jours
9,4
Couteaux de cuisine
& ustensiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes de poche
& piles
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères
Home Smart info Évaluation Test : 5 lampes de poche à utiliser chez soi et en extérieur

Évaluation

Test : 5 lampes de poche à utiliser chez soi et en extérieur

Tout foyer a forcément une lampe de poche quelque part dans un tiroir. Toujours pratique lors d’une panne de courant, pour aller chercher une bouteille au fond de la cave ou y voir quelque chose sous le capot de la voiture. Impossible de se passer d’une lampe de poche ! En tant que fan de lampes, je m’intéresse toujours à celles que les gens gardent dans leurs tiroirs. Souvent il s’agit d’une vieille lampe ne valant pas plus que quelques euros. Ne parlons même pas des piles qui sont probablement vides lorsque vous en avez le plus besoin…

Bien sûr ces lampes produisent de la lumière mais leur performance est souvent limitée. On trouvera des lampes de qualité plus fiables chez Knivesandtools : des lampes certes un peu plus chère mais qui ne vous laisseront pas tomber. Le choix est énorme parmi les lampes ‘’polyvalentes’’, chacune avec ses spécificités. Pas facile de choisir. Dans ce test de comparaison, je vais passer en revue 5 lampes totalement différentes, qui n’ont rien en commun à l’exception qu’elles produisent toutes de la lumière ! Nous allons donc regarder ces lampes de plus près, les comparer et bien entendu les tester. En espérant que cela vous aide à trouver la lampe qui vous conviendra !

Les candidates 

Une petite sélection ! Pour ce qui est du prix, les cinq sont dans la même gamme : nous commençons à 50€ avec une différence de 25€ entre le moins chère et la plus chère. La NiteCore P12 est la moins chère, suivie de très près par la Fenix PD25 puis de la Fenix UC30-2017. La LedLenser P7 et la Maglite MAG-TAC sont un peu plus chère et finissent notre liste. Mais la plus chère est-elle aussi la meilleure ?

Différentes formes, apparences et interfaces.

Découverte

Rien n’est plus surprenant que d’examiner les emballages et de constater à quel point chaque fabricant à sa propre vision des choses. Les deux lampes Fenix et la NiteCore sont livrées dans une boîte en carton dans lequel les lampes et les accessoires sont maintenus en place par un support en plastique. La Maglite, quant à elle, se trouve dans un emballage scellé qu’il faut couper pour l’en sortir. La LedLenser dispose d’un boîtier beaucoup plus luxueux. Personnellement ce dernier est mon favori car c’est le plus pratique. Le sceau de la Maglite n’est pas pratique. Pour ce qui est du contenu, NiteCore est nettement au-dessus du lot et LedLenser tout en bas. La MAG-TAC n’offre qu’une clé torx comme accessoire pour retirer le clip. Pour ce prix, ils auraient pu inclure une dragonne et un étui comme le font les 4 autres lampes. Ci-dessous une photo très colorée des emballages avec leur contenu.

Chaque lampe avec son propre emballage : du plus basic que plus luxueux

Format

La plupart des lampes que nous testons ici sont de taille ‘’moyenne’’, à l’exception de la Fenix PD25. Suffisamment compactes et légères pour toujours en avoir une dans la poche de votre veste ou même de votre pantalon. La MAG-TAC est un peu plus longue que les autres et la LedLenser est plus épaisse car elle doit contenir 3 piles AAA côtes à côtes. La PD25 se distingue par son format : elle est beaucoup plus petite que les autres et se transporte facilement et discrètement, comme dans la poche intérieure d’une veste. Elle est cependant un peu petite pour les personnes ayant des grandes mains. Pour moi, la Fenix UC30-2017 a la meilleure taille, ce n’est pas pour rien qu’elle est appellée Every Day Carry, suivie de la NiteCore. La LedLenser est assez épaisse et la Maglite trop massive. La PD25 est si compacte que vous pouvez presque la perdre dans la poche de votre veste.

Côtes à côtes dans la main : différence clairement visible de taille et d’épaisseur

Alimentation

Nous arrivons maintenant à un élément relativement important ! Il existe de nombreux types de piles et de nouvelles technologies permettant de tirer le meilleur de piles compactes. La LedLenser fonctionne avec 3 piles AAA. En vente partout et pas cher. Elle n’est malheureusement pas compatible avec des piles rechargeables. Vous devez donc toujours acheter de nouvelles piles. La MAG-TAC n’est pas non plus compatible avec des piles rechargeables. Cette lampe fonctionne sur deux piles CR123A. Elles sont nettement plus chères que des piles de 1,5 Volts mais présentent des avantages certains. Elles fonctionnent très bien à basse températures et ont une très longue durée de vie même sans perdre de puissance. La PD25, elle, ne demande qu’une pile CR123A mais vous pouvez également choisir d’utiliser un accu 16340. Les piles rechargeables sont meilleures pour l’environnement et délivrent plus de luminosité grâce à leur tension plus élevée. La NiteCore P12 et la Fenix UC30 fonctionnent avec deux piles CR123A ou bien un seul accu 18650. Ici aussi, ma préférence va à l’accu 18650. Attention cependant à utiliser le bon type de modèle. Fenix et NiteCore n’utilisent que des ‘’button top’’. Je préfère les piles rechargeables surtout pour une utilisation intensive de la lampe. Il est cependant toujours utile d’avoir une paire de CR123A sous la main. Elles sont indispensables par temps froid et en réserve au cas où tous les accus soient déchargés.

La NiteCore P12 fonctionne avec un accu 18650 ou deux piles CR123A
La Maglite MAG-TAC fonctionne avec des piles CR123A non rechargeables
Deux options avec la Fenix PD25 : un accu 16340 ou une pile CR123A
La Fenix UC30-2017 est livrée avec un accu 18650 mais elle fonctionne aussi avec 2 piles CR123A
La LedLenser P7 n’est compatible qu’avec des piles AAA non rechargeables

Source de lumière

La même chose s’applique aux sources de lumière. Les LEDs ne sont pas toutes les mêmes ! Lorsque vous y regardez de plus près, nos cinq lampes sont toutes pourvues d’une LED différente. Nous allons les passer à la loupe une par une mais d’abord une remarque. Pour pouvoir fonctionner correctement, une LED doit être couplée avec le bon réflecteur. Une petite LED associée à un long et profond réflecteur créera un faisceau plus étroit qu’une grande LED avec un réflecteur court. Mais nous y reviendrons plus tard avec des exemples concrets. Revenons à nos moutons. La Maglite est la seule lampe pour laquelle la source de lumière est inconnue. Le fabricant ne mentionne rien à ce sujet. Nous pouvons cependant observer une petite LED combinée avec un réflecteur profond ce qui permet à la lampe d’avoir une portée assez longue. LedLenser ne mentionne pas non plus le type de LED utilisé : la P7 possède la LED la plus large de notre assortiment, on nomme ce type de LED High End Power LED. Comme LedLenser utilise une lentille convexe qui fait office de loupe, la P7 a aussi une très bonne portée. Le système permettant d’élargir ou rétrécir le faisceau de façon progressive rend cette lampe très populaire depuis de nombreuses années. La NiteCore P12 est dotée d’une LED XM-L2 U2. Elle émet un faisceau lumineux plus large que la Maglite avec une portée moindre. La Fenix PD25 est équipée d’une LED XP-L (V5). Une LED puissante couplée à un réflecteur peu profond pour produire un faisceau assez large. La UC30-2017, elle, dispose d’une LED plus récente et totalement différente : LED XP-L HI. Cette LED n’est pas pourvue d’une lentille ‘’convexe’’ et produit donc un faisceau intense et large. Cette lampe a une bonne portée et éclaire de larges surfaces. Comme vous pouvez le constater, toutes ces lampes sont toutes équipées de LED de bonne portée. La LedLenser est la seule à proposer un faisceau homogène sans hotspot qui est aussi adapté pour éclairer à courte distance. On en verra plus tard les profils lumineux en détail.

Cinq LED différentes

Apparence

Ces cinq lampes ont un format différent mais elles ont toutes un ‘’look’’ différent. La Maglite a une conception beaucoup plus massive, comme indestructible. La LedLenser a des touches de couleur rouge. Fenix et NiteCore partent plutôt pour un style plus pur et simplifié.

Maglite MAG-TAC​

La structure massive de la Maglite se marie parfaitement à sa conception, le motif cannelé se poursuit sur le corps et la tête ne passent pas inaperçus. Elle est équipée du clip ceinture le plus long et solide des cinq lampes. Cette lampe est très solide mais la tête de la lampe est trop faible à mon goût. Vous pouvez la dévisser facilement pour exposer la LED. La seule à pouvoir être dévissée de cette façon d’ailleurs mettant ainsi la LED à nu. Cela signifie que la MAG-TAC n’est donc pas très étanche. De plus, la lentille est en plastique. Ce qui est assez inhabituel comparé à la concurrence.

Design robuste au look ‘’tactique’’
La MAG-TAC se démonte presque entièrement
La MAG-TAC au beau milieu d’autres outils américain réputés

LedLenser P7

La LedLenser P7 a un design intemporel qui a fait des preuves depuis des années. Il s’agit de la lampe la plus plantureuse car elle doit pouvoir accueillir 3 piles AAA les unes à côté des autres. Le design est attrayant et sobre avec son interrupteur rouge et des points lumineux rouges dans la tête de lampe. On aperçoit, derrière la lentille (également en plastique) la marque et le brevet gravés dans le réflecteur en position de zoom arrière. Une touche subtile et stylée. Le design est bien fini et très soigné dans sa généralité. Mauvaise note pour l’autocollant avertissant de ne pas regarder directement la LED. Le fabricant devrait graver cela directement sur la tête de la lampe.

La P7 a un design élégant
Tout est très solide
Beaux accents rouges sur la tête de la lampe et un autocollant séparé

Fenix UC30

La Fenix UC30-2017 a l’air plutôt sobre au premier regard mais c’était sans compter sur la petite touche de Fenix. Un anneau en caoutchouc coloré entoure la tête de la lampe et permet l’étanchéité du port USB. Vous avez le choix entre 3 coloris : violet, vert ou noir. Il est donc facile de personnaliser cette lampe ainsi que de disposer d’un anneau de rechange au cas où. L’interrupteur latéral en métal de couleur bronze s’accorde bien au reste. La lampe est très solide avec une finition parfaite. S’il fallait vraiment ajouter un point négatif sur cette lampe je dirais seulement que les bords de l’interrupteurs sont un peu vifs.

L’anneau violet ajoute une touche de peps à l’allure très sobre de la lampe
Matériau solide et accu inclus, prêt à l’emploi !
Le chargement de l’accu est très facile. Le voyant indique l’état de charge

Fenix PD25

La même chose s’applique à la petite sœur, la PD25. Cette lampe est définitivement la plus petite de ce groupe. Elle est presque deux fois plus petite que les autres. Grâce à un plus petit accu, la conception de cette lampe est très équilibrée. Les proportions sont bien plus équilibrées. Une conception solide au design parfait par la touche argentée de l’interrupteur et du clip de poche.

Design parfaitement équilibré
Un coup d’œil à l’intérieur, rien à dire
L’interrupteur argenté en acier donne un bel accent

NiteCore P12

Le design de la NiteCore P12 est un peu plus chargé, on voit qu’il s’agit d’une modèle plus ancien. La P12 est la plus longue de toutes les lampes de ce test et est la seule à avoir un anneau tactique. Celui-ci est très facile à enlever. Il y a beaucoup d’informations gravées sur la lampe. Certes, il est toujours bien de savoir dans quelle poubelle jeter cette lampe mais ce n’est peut-être pas nécessaire de le faire graver à même la lampe… On remarque l’interrupteur latéral rétroéclairé. La NiteCore P12 semble être solide. Aucune de ces lampes ne donne une mauvaise impression au premier regard, elles ont l’air solide avec des finitions soignées. Des qualités qui justifient leur prix un peu plus élevé par rapport aux lampes de bazar.

Le design de la NiteCore P12 est un peu chargé
En pièces détachées : attention à la graisse sur le pas de vis
L’anneau tactique offre beaucoup d’adhérence

Potentiel

Une lampe de poche est avant tout destinée à éclairer. Mais ce n’est souvent pas suffisant pour les utilisateurs. Comme par exemple de pouvoir choisir différents modes d’éclairage. Vous n’avez pas besoin de la même intensité lumineuse lorsque vous êtes à la maison ou en promenade avec votre chien. NiteCore et Fenix sont les meilleures dans ce domaine. La Fenix UC30-2017 offre cinq modes d’éclairage. Parfait selon moi ! De quoi avoir une luminosité parfaite en toutes circonstances. De plus, un mode d’éclairage plus faible peut vous permettre d’économiser vos piles si besoin. La Fenix PD25 et la NiteCore P12 ont toutes deux quatre modes d’éclairage. C’est plus que suffisant. Vient ensuite la LedLenser P7 avec trois modes puis la Maglite MAG-TAC avec seulement deux positions. Quoi qu’il en soit, La P7 et la MAG-TAC sont à la traine, contrairement à Fenix et NiteCore elles ne disposent pas de mode stroboscopique. Ce mode ‘’d’autodéfense’’ vous procure un véritable sentiment de sécurité lorsque vous êtes en forêt ou dans une rue un peu sombre. Ce mode est souvent déterminant dans l’achat d’une lampe. La NiteCore est la seule à proposer le mode ‘’moonlight-stand’’. Un mode de luminosité très faible qui vous permet d’éclairer suffisamment sans pour autant éblouir votre entourage. Cette lampe dispose également de deux modes flash : SOS pour les situations d’urgence et fonction flash que vous pouvez utiliser avec un cône pour faire office de balise. L’interrupteur éclairé en bleu indique également l’état de charge des piles/accus. Pratique ! Vous retrouvez ce voyant lumineux sur la Fenix UC30-2017 avec une LED verte ou rouge située au centre de l’interrupteur. La PD25 n’a pas de voyant mais la lampe clignote lorsque le niveau de charge devient faible. LedLenser et Maglite ne proposent pas cette option. Il peut donc arriver que vous vous retrouviez sans lumière à tout moment. Toutes les lampes à l’exception de la Fenix UC30-2017 disposent de l’option ‘’momentanée’’. Il vous suffit de maintenir l’interrupteur arrière sans le cliquer. De cette façon vous éclairez tout en silence. En conclusion. La NiteCore P7 et la Fenix UC30-2017 ont le plus d’options alors que la Maglite est relativement simpliste.

Utilisation

Même si ces lampes sont plus ou moins de la même longueur (à l’exception de la Fenix PD25) cela ne veut pas dire qu’elles sont similaires en terme de prise en main. L’épaisseur et la texture du corps de la lampe détermine son confort à l’utilisation. La position de l’interrupteur est également importante. À l’exception de la UC30-2017, vous manipulez toutes les lampes en position tactique avec quatre doigts sur le corps de la lampe et le pouce sur l’interrupteur arrière. La LedLenser et la Maglite ne fonctionnent que de cette manière, vous contrôlez donc tout depuis l’interrupteur arrière. La UC30-207, en revanche, se contrôle via l’interrupteur latéral. Vous tenez donc la lampe différemment avec votre pouce sous la tête de la lampe. La petite Fenix et la NiteCore sont chacune pourvues de deux interrupteurs. Vous allumez les lampes avec l’interrupteur arrière pour ensuite basculer entre les modes d’éclairage avec l’interrupteur latéral. Selon moi il s’agit de la meilleure combinaison. C’est toujours très fiable.

Sur les cinq lampes de ce test, quatre s’allume à l’arrière

Le fonctionnement de ces lampes diffère d’un modèle à l’autre. Certaines demandent plus d’entraînement que d’autres. La MAG-TAC a un fonctionnement particulier, plutôt logique mais il est facile de s’y perdre au début. Appuyez une fois sur l’interrupteur arrière et la lampe éclaire au maximum tant que vous maintenez l’interrupteur enfoncé. Si vous souhaitez éclairer en continu, il vous faut appuyer plusieurs fois sur l’interrupteur. La lampe passe au mode le plus puissant après avoir appuyé deux fois. Trois fois et vous êtes sur la position la plus faible. Et voilà toutes les options de la Maglite. Au mois, ce n’est pas si compliqué. Il manque cependant un mode économique et un flash ou un strobe. De plus, la lampe passe toujours au mode le plus puissant car il n’y pas de mémorisation du dernier mode utilisé. Le fonctionnement se fait via l’interrupteur en caoutchouc qui peut-être un peu raide au début. Malgré tout, la lampe est confortable à prendre en main grâce à la structure du corps. L’interrupteur est facile à trouver mais légèrement encastré. Il est donc plus difficile à atteindre avec des gants ou dans le noir.

L’interrupteur de la MAG-TAC est un peu en retrait

La LedLenser s’utilise de manière similaire à la MAG-TAC. Cette lampe s’allume automatiquement à la puissance maximum. Vous pouvez ensuite, tant que vous ne verrouillez pas l’interrupteur, basculer entre les trois modes d’éclairage. Pour se faire, il suffit de brièvement relâcher l’interrupteur et d’appuyer à nouveau. Les modes d’éclairage se déclinent du plus puissant au plus faible. La P7 n’offre pas d’option d’éclairage supplémentaire. Cette lampe n’est pas non plus équipée d’un mode à économie d’énergie. La caractéristique importante de cette lampe réside dans la tête de la lampe. Le faisceau lumineux peut être facilement ajusté en faisant glisser la tête de la lampe. Le faisceau passe donc de large pour éclairer à courtes distances à focalisé pour éclairer à longues distances. La P7 est un peu épaisse et donc moins agréable à prendre en main. De plus, le corps est très lisse, les chances de laisser tomber la lampe sont donc assez grandes. L’interrupteur est également légèrement encastré dans le corps de la lampe mais il est un peu plus grand que celui de la MAG-TAC. Cet interrupteur en caoutchouc est donc facile à trouver en toutes circonstances.

La P7 a un interrupteur large très pratique

Vous allumez la NiteCore avec l’interrupteur situé à l’arrière du corps de la lampe. Appuyez légèrement pour un éclairage momentané et cliquez pour un éclairage continu. J’apprécie beaucoup que la lampe s’allume toujours avec le même mode d’éclairage précédemment sélectionné. Vous pouvez ainsi toujours allumer la lampe avec le mode le plus faible ce qui est souvent pratique la nuit pour ne pas déranger votre environnement. Lorsque la lampe est allumée, l’interrupteur latéral vous permet de basculer entre les différents modes d’éclairage. Maintenez l’interrupteur enfoncé pendant 2 secondes pour passer au mode stroboscope. Ce mode rappelle celui de la P12. Cette fonction est disponible très rapidement en cas d’urgence. Comme tous les articles de cette marque, la lampe propose plusieurs options gadgets comme la possibilité d’afficher la tension de la pile à 0,1 volt près. Ce qui est très pratique pour ne jamais tomber à cours de lumière. La P12 est plutôt longue mais la prise en main est bonne. L’anneau tactique offre une adhérence supplémentaire. Les deux interrupteurs sont parfaits.

L’interrupteur de la P12 est aussi facile à trouver avec des gants

L’utilisation de la Fenix UC30-2017 diffère des autres modèles de ce test. En effet la prise en main est différente car l’interrupteur est situé le long du corps de la lampe et non à l’extrémité. Vous devez appuyer pendant 2 secondes sur l’interrupteur en acier pour allumer la lampe. Cette lampe Fenix mémorise également le dernier mode d’éclairage sélectionné. Une fois la lampe allumée, basculez entre les modes d’éclairage en appuyant simplement sur l’interrupteur. L’UC30-2017 offre une fonction stroboscope accessible à n’importe quel moment simplement en pressant l’interrupteur pendant 2 secondes. Très pratique car vous n’avez pas besoin de trop y penser… ! Cette lampe indique également l’état de charge de la pile grâce à un voyant au niveau de l’interrupteur. La lampe est joliment finie et la taille est parfaite. L’interrupteur est plutôt petit mais tout de même facile à trouver dans le noir sans gants. La charge est très simple : le voyant s’allume en rouge pendant la charge de l’accu et en vert lorsqu’il est plein. Pas d’erreur possible. Vous pouvez verrouiller la lampe en appuyant 3 fois de suite sur l’interrupteur. La lampe clignotera alors deux fois pour indiquer qu’elle est verrouillée. Il suffit d’appuyer deux fois pour la déverrouiller !

L’interrupteur de l’UC30-2017 pourrait être plus grand selon moi

La Fenix PD25 dispose du ‘’double’’ contrôle. Un interrupteur à l’arrière pour l’allumage et un interrupteur latéral pour basculer entre les modes d’éclairage. Cela fonctionne très bien avec cette lampe. Cela évite tout allumage accidentel lorsque la lampe est dans votre poche. Avec l’UC30-2017, la PD25 est la seule à avoir un interrupteur en acier. Ici, pas de voyant indiquant l’état de charge de l’accu mais la lampe clignote lorsque la puissance s’affaiblie. L’interrupteur marche/arrêt est facile à trouver mais l’interrupteur latéral est plus difficile à localiser. Surtout avec des gants. Pourquoi ne pas ajouter un petit voyant sur cet interrupteur latéral pour faciliter l’utilisation ?

Malgré sa petite taille, l’interrupteur de la PD25 est facile à localiser dans le noir

Couleur et forme du faisceau lumineux

Le rendement lumineux d’une lampe de poche est déterminé par la combinaison de la source de lumière (il existe une centaine de LEDs différentes) et du réflecteur utilisés Aucune de ces lampes n’a la même combinaison, leurs faisceaux n’ont donc pas le même profil. Une petite LED comme celle de la Maglite MAG-TAC émet un faisceau lumineux plus étroit qu’une source lumineuse plus grande que celle de la NiteCore P12. Un petit faisceau sera moins éblouissant et aura une plus longue portée de sorte à éclairer des objets lointains. La Fenix UC30-2017 nous montre une autre option avec une LED plate donc sans lentille convexe. Le faisceau est plus ciblé et un peu plus étroit car en général une lentille convexe perturbe la diffusion de la lumière. Il est donc important de tenir compte de ces éléments lors de l’achat d’une lampe de poche. Vous trouverez un peu plus bas des photos démontrant tout ceci. La couleur du faisceau lumineux est également importante. Une lumière chaude sera plus appropriée à un temps brumeux car elle causera moins de réflexion. De plus, le rendu des couleurs en est meilleur. La lumière blanche est plus froide et plus éblouissante mais elle éclaire plus loin. Vous trouverez ci-dessous une image regroupant les cinq lampes éclairants sur un mur blanc. La différence est très nette.

Il est facile de constater que le MAG-TAC est équipé d’une petite source de lumière et d’un réflecteur profond. Le faisceau lumineux se concentre principalement au milieu, le hotspot (point focal) est relativement petit et la couronne (située autour du hotspot) est de moindre qualité. Elle s’étend brusquement sur une grande surface avec très peu de lumière. Un profil typique pour une telle combinaison de LED et réflecteur. Cette lampe est donc plus appropriée pour une utilisation à longue distance car la luminosité peut devenir aveuglante à courte distance. Vous pouvez cependant faire pivoter la tête de la lampe pour un faisceau moins concentré. Le faisceau deviendra ainsi plus uniforme mais la portée en sera considérablement réduite. Lorsque l’on utilise cette lampe en intérieur, on distingue des anneaux dans le profil du faisceau. Chose que je n’aime pas du tout. Les concurrents sont donc bien meilleurs. La lampe a une couleur froideur qui tire vers le bleu. Ce qui est frappant lorsque vous la mettez à côté des lampes Fenix et NiteCore.

LedLenser travaille avec un système de focalisation breveté depuis dans années. La LED brille à travers une loupe que vous pouvez zoomer et dézoomer. Lorsque la lampe est focalisée au maximum, elle produit un grand hotspot. Il n’y a pas de couronne et très peu de lumière résiduelle. En effectuant un zoom arrière, on peut élargir le hotspot au maximum. On obtient un profil homogène mais on perd en puissance lumineuse et par conséquent en portée. Vous pouvez donc adapter votre faisceau pour les longues et courtes distances mais aussi au milieu en jouant avec le zoom. Option souvent très appréciée par les utilisateurs. Le système de mise au point a cependant une influence clairement visible sur le faisceau lumineux. Il y a beaucoup d’anneaux visibles dans le profil. Ce qui est surtout désagréable pour une utilisation en intérieur. La couleur est vraiment froide mais elle ne tire pas trop sur le bleu. Elle est cependant très différente comparée à des lampes au faisceau lumineux plus chaud.

La Fenix PD25 est la lampe de poche la plus compacte avec aussi la plus petite tête de lampe. On identifie clairement sa grosse LED à son profil lumineux. Un hotspot et une couronne tous deux larges et uniformes avec comparativement très peu de lumière résiduelle. Le faisceau est donc plus homogène et égal sur une courte distance même si la lampe a une portée maximale décente grâce à l’accu et la LED utilisée. Un exemple typique de ce que l’on appelle ‘’profil complet’’. Pratique pour éclairer à l’intérieur et suffisant pour une balade nocturne. Le profil est très homogène et il n’y a pas de défauts visuels. Très bien réalisé de la part de Fenix. La couleur est nettement moins froide que LedLenser et Maglite bien que nous ne puissions pas encore l’appeler blanc neutre. Elle sera cependant très agréable par temps brumeux.

Sa grande sœur, la Fenix UC30-2017, est la seule à être équipée d’une LED plate (XP-L HI V3). Ce qui se voit clairement dans le faisceau avec un hotspot très concentré et lumineux. Entouré d’une couronne moyenne qui se fond progressivement avec la lumière résiduelle (spill). Le faisceau couvre une grande surface tout en ayant une bonne portée. Elle est la plus performante pour les tests en extérieur mais aussi en intérieur avec une plus grande surface d’éclairage. Il est surprenant de pouvoir couvrir autant de surface avec une si petite lampe de poche. Cette lampe utilisée en modes d’éclairage élevés à l’extérieur est impressionante, à l’intérieur je conseille de n’utiliser que les modes faibles. Le profil du faisceau est homogène, sans impuretés. La couleur est blanc froide comme nous l’attendons. Pas de bleu.

La NiteCore P12 est le plus ancien modèle de ce test mais le faisceau est toujours aussi puissant. La P12 possède le hotspot le plus large de toutes ces lampes avec une couronne moyenne qui s’élargit progressivement vers le spill. Un profil vraiment mixte très polyvalent. Vous éclairez facilement votre chemin peu importe la distance. Cette lampe appartient à la catégorie des polyvalentes. Cette lampe prouve qu’il a des avantages à avoir une tête de lampe non focalisable. Le profil est très net sans anneaux ni impuretés. Encore une bonne couleur blanche froide sans bleu ni vert.

Faisceaux lumineux

Après avoir passé tous les profils en revue, il est temps de passer à la pratique. Nous nous situons en bord de rivière avec des saules de part et d’autre et un banc à une distance d’environ 50 mètres. Il est donc facile de mesure la portée des lampes et la largeur du faisceau lumineux. Toutes les photos sont prises dans les mêmes conditions et avec les même paramètres. Vous pouvez donc constater la différence dans le rendu des couleurs sur l’herbe et les feuilles. Pour ne pas avoir trop de photos, j’ai photographié les lampes en utilisant uniquement les modes d’éclairage élevés. Regardez et comparez !

Fenix PD25 : la lumière se concentre sur la courte et moyenne distance
Fenix UC30-2017 : une plus grande portée mais aussi bon éclairage à courte distance
Maglite MAG-TAC : moins de lumière à courte distance mais bonne portée
MAG-TAC : en étendant le faisceau lumineux, une lumière très faible et une faible portée
LedLenser P7 : un faisceau lumineux très concentré avec une grande portée
P7 : en rapprochant le faisceau lumineux, beaucoup de lumière à faible distance
P12 : un bel exemple de faisceau mixte

Nous sommes toujours au même endroit mais la caméra est placée plus à gauche pour une meilleure vision de la portée de ces lampes.

Fenix PD25 : parfaite pour les courtes distances
Fenix UC30-2017 : polyvalente qui convient très bien pour les recherches
MAG-TAC : parce que vous êtes vous-même plus dans le noir, cette lampe est très bonne pour les recherches.
MAG-TAC : convient uniquement pour les courtes distances lorsque vous agrandissez le faisceau
LedLenser P7 : la lampe parfaite pour ne pas perdre votre chien
P7 : parfaite aussi à courtes distances
Nitecore P12 : elle émet beaucoup de lumière que ce soit à courte ou à longue distance

Pour vous donner une meilleure idée de la portée de ces lampes, prenons maintenant des photos avec la lampe à la main. L’arbre situé derrière la première rangée se trouve à environ 75 mètres. J’essaye d’en éclairer le sommet. Car nous passons à longues distances, je teste la Maglite et la LedLenser en mode spot.

Fenix PD25 : n’atteint pas la cime des arbres. Le grand arbre n’est pas visible
Fenix UC30-2017 : pas de problème pour discerner la cime des arbres.
MAG-TAC : on discerne la cime des arbres mais on manque de lumière
LedLenser : surprise, malgré ses faibles lumens on discerne facilement le grand arbre
Nitecore P12 : un faisceau large mais on peut tout de même atteindre la cime des arbres

Conclusion 

Comme nous l’avons vu précédemment, chaque lampe a ses points forts et ses points faibles. L’utilisation que vous ferez da la lampe est très importante. Si vous utilisez une lampe de manière intensive, les versions à accus prennent le devant de la scène. La Fenix UC30-2017 sera la meilleure, suivie de près par la NiteCore P12. Le petit format de la Fenix PD25 lui donne l’avantage de pouvoir être emmenée partout sans vous déranger. Elle a cependant des piles plus petites et sera donc performante moins longtemps que les versions à accus 18650. La LedLenser émet beaucoup de lumière pour une lampe n’utilisant que 3 piles AAA. Le faisceau est facile à ajuster et les piles non rechargeables sont peu coûteuses mais peu durables. Grâce aux piles CR123A, la Maglite MAG-TAC ne vous laissera jamais tomber même par temps froid. Mais avec cette lampe vous devez également toujours acheter des piles. Toutes ces lampes sont très solides mais n’ont pas la même résistance à l’eau. Les Fenix et la NiteCore résisteront à une chute dans l’eau alors que la Maglite et la LedLenser ne sont protégées que contre les éclaboussures.

Après les avoir toutes comparées, mon choix se portera sur la Fenix UC30-2017 et la NiteCore P12 car elles allient facilité d’utilisation, durabilité, légèreté et étanchéité. Vient ensuite la LedLenser avec son faisceau focalisable étonnamment puissant puis la petite Fenix PD25. La Maglite parait être la plus solide et jouit d’une excellente réputation mais la lampe reste à l’arrière a cause de ses possibilités et sa facilité d’utilisation réduites.

Je tiens à remercier Knivesandtools pour avoir fourni les lampes de ce test. J’espère avoir pu vous guider dans le monde des lampes et que cela vous aidera à faire le bon choix !

Champion
46 évaluation(s)
Lampe de poche LED NiteCore P12 LED: Cree XM-L2 T6 Puissance lumineuse maximale : 1000 lumens Longueur : 13,9 cm
€ 51,95 € 72,00

Article en stock

2 évaluation(s)
Maglite MAG-TAC, tête simple LED : non indiqué Puissance maximale : 310 lumens Longueur : 13,2 cm
€ 79,95 € 129,00

± 2 mois

Promo
106 évaluation(s)
Fenix UC30 LED - lampe de poche LED : Cree XM-L2 (U2) Puissance lumineuse maximale : 960 lumen Longueur : 13,9 cm
€ 59,95

Article en stock

2 évaluation(s)
Fenix PD25 lampe de poche LED focusable LED: Cree XP-L V5 Puissance lumineuse maximale: 550 lumen Longueur: 9,3 cm
€ 54,40 € 56,90

Article en stock

Promo
2 évaluation(s)
LedLenser P7 lampe de poche LED focusable,edition 2018 Led: High End Power Led Puissance lumineuse maximale: 450 lumen Longueur: 13,1 cm
€ 55,00 € 69,90

Article en stock

Expert

Koen van der Jagt
Koen van der Jagt

Dès son plus jeune âge, Koen a commencé à s'intéresser aux lampes, fils électriques et piles. Enfant, il était toujours en train de bricoler des dynamo, des lampes de vélo et des boîtes électriques. Les ampoules krypton et halogènes ont été remplacées ces dernières années par des LED. Il y a quelques années, il a découvert le matériel professionnel. Ses marques de prédilection sont Led Lenser et Fenix. La photographie est aussi l'un de ses hobbys. En plus de la nature et de la météorologie, Koen aime montrer aux autres ce qu'une lampe peut faire et à quoi ressemble son faisceau la nuit. Les tests de Koen sont souvent placés sur des forums tels que candlepowerforums.com et taschenlampen-forum.de. Au fil des années, Koen a rassemblé des lampes dans pratiquement toutes les catégories : des petites et compactes aux énormes bombes lumineuses.


Lire plus