Commandé aujourd’hui, expédié lundi Expédition gratuite à partir de 50 € Retour gratuit sous 30 jours
9,3
Couteaux de cuisine
& ustensiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes de poche
& piles
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères

Information

Type de jumelles - Jumelles

La plupart des jumelles se présentent sous la forme d'une binoculaire composée de deux monoculaires identiques. Les deux moitiés sont équipées d'un oculaire (le côté au-travers duquel on regarde) et d'un objectif (le système de lentilles qui se trouve à l'arrière des jumelles). Entre les deux, un système de prismes permet de redresser l'image. La lumière est comme repliée dans les jumelles, ce qui permet de fabriquer des modèles plus courts.

Il existe deux types de prismes. Dans les jumelles à prismes de Porro , les objectifs sont décalés par rapport aux oculaires. Dans les jumelles à prismes en toit, l'oculaire et l'objectif sont alignés si bien qu'on obtient une construction plus compacte. La construction des jumelles à prismes en toit est un peu plus difficile. Ces jumelles sont de ce fait plus chères que les jumelles à prisme de Porro. L'avantage est qu'elles sont plus faciles à rendre étanches et que les parties internes des lentilles sont moins sensibles à la poussière et la buée puisque la mise au point a lieu à l'intérieur des jumelles.

Jumelles

Il existe des jumelles à mise au point centrale et individuelle. Voir mise au point.

Un monoculaire est en fait la moitié d'une jumelle 'normale'. De par sa petite taille, il s'emporte facilement. On peut toujours le mettre dans son sac au cas où on rencontrerait quelque chose de particulier. Il s'agit plus d'un instrument que l'on a toujours avec soi que de jumelles que l'on utilise intensément. Il est néanmoins très agréable de posséder un monoculaire de bonne qualité. Certains modèles de la taille d'un stylo sont étonnamment performants, malgré leurs restrictions.

Stylo

Outre les jumelles normales, il y a aussi les télescopes. Il s'agit de monoculaires dotés d'une (très) forte capacité de grossissement qui varie entre 20 et 75x. Les télescopes tombent hors du cadre de cette discussion et ne sont en l'occurrence pas utilisables en raison de leur construction et de leur facteur de grossissement. Ils ne s'utilisent en fait qu'avec un trépied. Grâce à leur facteur de grossissement élevé, ils conviennent parfaitement aux ornithologues, mais pas question de les utiliser lors d'un concert pop.

Bref, avant de trouver les jumelles de ses rêves (qui n'existent bien évidemment pas), il faut réfléchir et se demander ce que l'on compte faire avec ces jumelles, quelles exigences doivent-elles satisfaire et combien on est prêt à payer. Prenez le temps de rassembler toutes les informations nécessaires pour éviter d'être déçu par un mauvais achat !