Commandé avant 19:00, expédié le jour même Expédition gratuite à partir de 50 € Retour gratuit sous 30 jours
9,3
Couteaux de cuisine
& ustensiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes de poche
& piles
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères
Home Smart info Évaluation Revue d'expert : La lampe de camping Fenix CL26R testée par Koen van der Jagt

Évaluation

Revue d'expert : La lampe de camping Fenix CL26R testée par Koen van der Jagt

Cette revue d’expert arrive juste au début de l’été. La période des sorties à vélo, des vacances en caravane, en toile de tente ou encore en bivouac. C’est aussi le temps de profiter pleinement de son jardin. Il y a quelques années, j’ai pu testé une vraie compagne de voyage, à savoir la Fenix CL25R. Cette lampe très populaire n’est malheureusement plus disponible mais, ouf, une lampe lui à succédé : la CL26R. Encore une fois, Knivesandtools m’a permis de vous présenter l’une de leur lampe, cette fois de la ‘gamme camping’ de Fenix. Je vous partage donc mon expérience avec cette lanterne très polyvalente et bien sûr la preuve en images.

Découverte

La CL26R est livrée dans une simple boîte cartonnée semi transparente permettant de voir la lampe. Les accessoires, le mode d’emploi et la carte de garantie sont cachés dans la partie inférieure de la boîte. La lampe est livrée avec un accu 18650, un câble de chargement, un joint torique de rechange et un anneau de fixation pour suspendre la lampe. Fenix suppose que tout le monde dispose d'un adaptateur secteur pour le câble de chargement. Il aurait été utile de l’inclure car beaucoup d’utilisateurs ne pensent pas à regarder l’ampérage du chargeur, ce qui est un élément très important. Ci-dessous, le contenu de l’emballage.

Premières impressions :

Boîte compacte semi transparente
À l’exception de l'adaptateur secteur, il y a tout ce qu’il faut

Comparée à l’ancienne version, la CL26R est un peu plus petite. Ceci est dû au fait que la CL26R a des formes plus rondes, pas de bords saillants et un diamètre plus petit. Elle tient donc encore plus facilement dans la poche. Malgré le fait que la lampe semble ‘lisse’, elle ne roule pas lorsqu’elle est couchée. Cela vient de la position du port de charge et de l’interrupteur qui se trouvent de chaque côté de la lampe pour un très bon équilibre. La lampe est principalement faite de polycarbonate à l’exception du crochet et du filetage de montage pour trépied qui sont en métal. Ce matériau est très solide et insensible aux rayures. La CL26R est capable de survivre au passage sous les roues d’une voiture... ! Ceci combiné à la qualité de fabrication, cette lampe est excellente. Le design est, certes, plutôt sobre mais il est bien conçu et très en accord avec son temps. Les jointures sont bien ajustées et le lettrage est bien droit. Le filetage de montage sur trépied est situé sur le dessus de la lampe rendant les possibilités de montage de la CL26R pratiquement illimitées. L’anneau de suspension est également situé sur le dessus mais je le trouve plutôt petit. Il est parfois nécessaire d’utiliser une corde ou un deuxième anneau pour la suspendre à une branche par exemple. Le port micro USB se trouve sur la partie inférieure de la lampe et est protégé par un ‘bouchon’ en caoutchouc.

L’interrupteur en caoutchouc est à l’opposé du port Usb. On pourrait penser que l’interrupteur est doté d’un voyant lumineux mais il ne s’agit que d’une illusion d’optique. L’une des particularités de cette CL26R est qu’elle est dotée d’une lampe secondaire située sur le dessous de la lampe. On ne distingue pas les LEDs car elles sont masquées par le revêtement trouble. La CL26R s’ouvre facilement à l’aide du crochet. On y trouve une icône indiquant le sens d’insertion de l’accu. Le compartiment de l’accu est doté de deux ressorts pour le maintenir en place et est renforcé avec de l’aluminium. Bonne idée de la part de Fenix pour une meilleure protection de l’accu lors d’une utilisation par temps froid. La lampe est également dotée d’un aimant permettant de la poser sur toute surface métallique. L’accu pouvant être chargé par câble Usb, la lampe n’a presque jamais besoin d’être ouverte. Lorsqu’on la referme, un clic permet de savoir que tout est bien fermé. Ma conclusion pour cette partie : la CL26R est tout simplement parfaite, pas de points faibles à trouver pour ce qui est de la construction et de la finition.

La CL26R offre une lumière blanche à 360 degrés
Elle a également une lumière rouge
Un format compact, facile à transporter
Le port USB protégé par un ‘bouchon’ en caoutchouc
Interrupteur en caoutchouc
On distingue des voyants lumineux pour l’état de charge de l’accu
Les seules pièces métalliques : le filetage et le crochet
La lampe secondaire
Renforcement aluminium pour protéger l’accu par temps froid
Ressorts de maitient
Ce système prévient l’accu de bouger
Fonctionnalité particulière : la CL26R offre différentes positions d’éclairage
La CL26R est plus compacte et plus petite que l’ancienne version
Fenix a réussi à ajouter plus de fonctions dans une lampe plus petite
La lampe est dotée d’un aimant pour fixation sur surfaces métalliques
Utilisation d’un trépied
Utilisation du crochet de suspension

Utilisation et potentiel

Comme mentionné précédemment, cette lampe offre une bonne prise en main bien qu’elle soit un peu glissante. Elle n’est cependant pas faite pour être constamment en main. Elle passe très bien dans la poche d’une veste ou encore suspendue à la ceinture ou à un trousseau de clés. Le point fort de cette lampe est le poids, elle est bien plus légère qu’une lampe de camping standard.

L’utilisation de la CL26R est si simple que la lecture du manuel d’utilisation est inutile. Notez qu’un capuchon en plastique est placé sur l’accu pour éviter que la lampe de s’allume pendant le transport. Il faut penser à enlever celui-ci avant la première utilisation de la lampe. Il suffit ensuite de brancher la lampe avec le câble fournit et la charge commence automatiquement. Les quatres voyants lumineux indiquent l’état de charge. Le chargement complet prend jusqu’à 3 heures. Il est cependant utile de toujours avoir des piles CR123A en cas d’urgence. Celles-ci ne sont pas rechargeables mais elles peuvent être utiles lorsque l’accu est déchargé mais que l’on a toujours besoin de la lampe. Une légère pression sur l’interrupteur lorsque la lampe est éteinte permet de voir l’état de charge de l’accu. Lorsqu’un seul voyant clignote, il est temps de le recharger.

Malgré la présence d’un seul interrupteur, la CL26R est très complète. Preuve que le fabricant sait ce qu’il fait pour concevoir une lampe qui fonctionne parfaitement avec une interface si simple. On l’allume et on l’éteint en pressant l’interrupteur pendant quelques secondes. La lampe démarre toujours sur le mode d’éclairage blanc le plus bas. Ce qui est un avantage lorsque l’on est en toile de tente et que l’on ne veut pas réveiller les compagnons de tente avec une lumière éblouissante ou encore pour lire un livre. Personnellement j’aurais préféré avoir le mode mémoire qui était présent sur l’ancien modèle. Il suffit de presser l’interrupteur pour basculer entre les modes d’éclairage. Ils sont classés du plus bas au plus haut puis du haut de la lampe vers le côté, position que Fenix appelle ‘Front’. Cette position entraîne pas mal de lumière résiduelle due au revêtement flou mais c’est une belle innovation de la part de Fenix. Le mode suivant allume la lampe secondaire. Cette lampe a un faisceau lumineux beaucoup plus focalisé et la couleur de la lumière est plus chaude. Cette option est donc parfaite pour lire ou comme plafonnier. Cette lampe démarre également du mode le plus bas au plus puissant. En toute logique, cette lampe secondaire a beaucoup moins de lumen. Une autre pression et la lampe revient au mode initial. Pour accéder à la lumière rouge, il suffit de presser deux fois sur l’interrupteur pour une lumière rouge constante et une fois de plus pour une lumière rouge clignotante. La lumière rouge fait office de balise mais est aussi parfaite pour lire dans la tente sans gêner les voisins endormis. Le rendement lumineux de la lumière rouge n’est pas assez élevé à mon goût, elle pourrait avoir un mode plus puissant. Utiliser la CL26R sur une longue durée n’est pas un problème car elle ne chauffe pas.

Le fait que l’on ait pas besoin de consulter le manuel d’utilisation en dit long sur la facilité d’utilisation de la CL26R. J’aurais cependant aimé pouvoir allumer la lampe avec le mode d’éclairage précédemment utilisé. Il faut parfois un certains temps avant de pouvoir accéder à un mode d’éclairage particulier, il me manque donc un accès rapide à certains modes.

Luminosité et clichés du faisceau lumineux

La lumière de cette lampe CL26R est fidèle à celle d’une lampe de camping : elle émet une lumière diffuse à 360 degrés. On obtient ainsi un rayon lumineux uniforme avec une portée de 20 mètres. Elle convient parfaitement pour les soirées autour du barbecue à la maison ou encore pour le bivouac. La lampe peut être un peu éblouissante lorsqu’elle est sur le mode d’éclairage le plus puissant et à hauteur des yeux. Il suffit de penser à la suspendre un peu plus haut. Lorsqu’une lumière d’ambiance plus chaude est de mise (la lumière est assez froide), la lampe secondaire est alors parfaitement appropriée. La position ‘Front’ est également pratique pour ne pas avoir une lumière trop éblouissante. Elle est donc pratique pour lire une carte ou encore évoluer sans gêner les compagnons de camping. La lumière rouge est également parfaite pour ce même cas de figure. La lumière rouge clignotante peut être utilisée comme balise en cas de panne ou encore comme lampe de sécurité lors d’une promenade hors des sentiers battus.

Il est temps de se pencher sur la performance ! Un abri de caravane m’a semblé être approprié pour montrer le profil lumineux de la CL26R.

Commençons par le mode d’éclairage le plus puissant. On peut constater que cette petite lampe est relativement puissante. Peut être même un peu trop pour l’intérieur de la tente ou de la caravane. Ce mode est donc plus approprié à l’extérieur.

La CL26R au mode le plus puissant

Ci-dessous la lampe en mode ‘Front’ On voit que la lampe éclaire d’un seul côté mais la lumière résiduelle est présente tout autour.

La lampe en mode ‘Front’

La lumière rouge est très faible mais parfaite à courte distance.

Mode d’éclairage le plus faible de la CL26R

Tout aussi intéressant, la lumière secondaire. Ici, je l’ai accrochée au plafond d’une caravane. On observe ici le faisceau plus focalisé qu’avec le mode d’éclairage le plus bas en lumière diffuse. Cette lumière sera beaucoup plus agréable pour de nombreux utilisateurs. Attention à la couleur de lumière de ces deux options : elle se reflète dans les rideaux et le mobilier. 

Un faisceau plus focalisé et une couleur nettement plus chaude
Plus d’intensité lumineuses mais un profil et une couleur totalement différents

Allons jeter un œil dehors ! Cette fois, la lampe est placé sur une pelouse entre deux rangées d’arbres et je prends la photo à environ 15 mètres de la lampe. On observe ici les différents modes d’éclairages de la lumière diffuse du plus bas au plus haut.  Les photos montrent que la CL26R peut éclairer dans un rayon de 15 mètres à 360 degrés.

Mode le plus bas, suffisamment de lumière à courte distance
Mode medium : suffisamment de puissance
Mode high : une grande surface bien éclairée

La lumière rouge peut être vue de loin mais éclaire très peu. Elle convient parfaitement comme balise ou lumière d’avertissement. 

Conclusion

Cette lampe prouve qu’une lampe de camping n’a pas besoin d’être encombrante ou lourde pour être efficace. Cette petite CL26R est puissante ! Elle est également indestructible et très polyvalente. Le chargement et le fonctionnement sont très intuitifs bien que j’aurais aimé avec une fonction de mémoire. Fonction que l’on avait sur l’ancien modèle. Les possibilités de montage au moyen d’un filetage, d’un aimant et d’un crochet ouvrent beaucoup de possibilités d’utilisation de la CL26R. Non seulement elle est utile pour le camping et le bivouac mais aussi pour la pêche, le bricolage ou encore en cas d’urgence dans la boîte à gant de la voiture. La position ‘Front’ est utile pour diverses activités. Pour ce qui est de la lumière rouge, j’aurais aimé avoir une position plus puissante qui attire plus l’attention. Comparé à l’ancien modèle, il manque aussi la position ‘clair de lune’. Fenix a fait le bon choix en proposant une lumière très diffuse et lumineuse et une lumière d’ambiance.

Une lampe comme la CL26R est indispensable dans tout équipement de voyage. Elle s’adapte à tout et est un plaisir à utiliser !

Expert

Koen van der Jagt
Koen van der Jagt

Dès son plus jeune âge, Koen a commencé à s'intéresser aux lampes, fils électriques et piles. Enfant, il était toujours en train de bricoler des dynamo, des lampes de vélo et des boîtes électriques. Les ampoules krypton et halogènes ont été remplacées ces dernières années par des LED. Il y a quelques années, il a découvert le matériel professionnel. Ses marques de prédilection sont Led Lenser et Fenix. La photographie est aussi l'un de ses hobbys. En plus de la nature et de la météorologie, Koen aime montrer aux autres ce qu'une lampe peut faire et à quoi ressemble son faisceau la nuit. Les tests de Koen sont souvent placés sur des forums tels que candlepowerforums.com et taschenlampen-forum.de. Au fil des années, Koen a rassemblé des lampes dans pratiquement toutes les catégories : des petites et compactes aux énormes bombes lumineuses.


Lire plus