Votre navigateur web est obsolète. Cela pourrait affecter le bon fonctionnement du site.

Commandé aujourd'hui, expédié demain
Expédition gratuite à partir de 75 €
Retours gratuits sous 30 jours
Nos clients nous donnent une note de 4.7/5

Évaluation du Fällkniven Taiga Forester par Padraig Croke

Ceux qui suivent mes évaluations sur Knivesandtools se rappellent sûrement de celle que j'ai écrite en 2019 sur le S1X de la collection X (nouvelle à l'époque) de Fällkniven. Après l'avoir bien testé et malmené lors de plusieurs formations de survie et autres tâches intensives, j'en ai conclu que le S1X était probablement l'un des meilleurs couteaux de survie que j'ai jamais utilisé. Mais passons en avance rapide vers 2020, Fällkniven sort le Taiga Hunter et le Taiga Forester. Fällkniven avait donc encore quelques tours dans son sac. J'étais tellement impressionné par le S1X en 2019 .... et ils remettent ça ?

Mes impressions précédentes de Fällkniven

Côté look : les matériaux et caractéristiques du TF1 sont au top. Mais ce n'est pas surprenant. La lame mesure 12 cm de long, est faite d'un alliage de cobalt (CoS), et est aiguisée à la main avec une émouture convexe satinée. Avec son épaisseur de 5 mm, cette lame a de quoi rivaliser avec le S1X. Avec, en prime, une belle émouture haute convexe et une pointe effilée, qui facilite les travaux de précision. J'ai toujours eu un faible pour l'aiguisage des couteaux Fällkniven. Une pointe affinée et pourtant bien solide, j'ai rarement vu mieux ailleurs.

Mis à part le revêtement en tungstène du S1X, le reste des caractéristiques est également étonnamment similaire, à l'exception d'un demi-centimètre ici ou là. L'étui en Zytel est également relativement identique. Il est aussi doté d'un double verrouillage, pour que le couteau reste bien en place. Le Zytel est un plastique très solide, renforcé de fibre de verre. C'est l'un des meilleurs matériaux pour fabriquer un fourreau. Il est solide et robuste, résiste bien à l'usure, est isolant et ne craint aucun produit chimique ni solvant. Mais regardons de plus près ce qui rend ce Taiga Forester unique.

Évaluation du Fällkniven Taiga Forester

Un modèle qui a du mal à trouver sa place

C'est un fait établi : Fällkniven maîtrise la fabrication de couteaux de survie. Le Fällkniven F1 est d'ailleurs depuis 1995 le couteau officiel des pilotes de l'armée de l'air suédoise. Leurs F1 et S1 ont été tous deux approuvés par l'US Navy et l'US Marine Air Crews. Leur approche qui va droit au but en matière de choix de matériaux, leurs tests de résistance intensifs et indépendants, et leurs années d'expérience en collaboration avec l'armée ne laissent absolument aucun doute quant à leur réputation. Malgré tout, ils ne sont pas parfaits. De nombreux utilisateurs ont une relation compliquée avec Fällkniven. Certains ne jurent que par leurs couteaux, et n'utiliseraient jamais une autre marque. D'autres n'aiment pas leurs couteaux, à cause d'un manche un peu trop fin... Ou bien ils trouvent que l'acier choisi n'est pas assez simple à aiguiser et entretenir. Et c'est vrai que je peux parfois comprendre ce point de vue. Même si je suis fan de Fällkniven, je dois bien avouer que je trouve leurs couteaux parfois un peu surfaits.

Évaluation du Fällkniven Taiga Forester

Mais parlons maintenant de leur étui en Zytel avec verrouillage. J'aime beaucoup ce type de fourreaux pour leur excellente fonctionnalité. Ce matériau est quasiment indestructible et, comme je viens de le dire, le couteau y est bien fixé. Cela permet, surtout avec un couteau de survie, de garder une bonne liberté de mouvement, même en portant un couteau sur soi. Même la tête à l'envers, en l'attachant à la bretelle de son sac à dos. Ou horizontalement à votre ceinture. L'étui Fällkniven est très sûr et extrêmement polyvalent. Idéal pour les militaires. Il est conçu pour être pratique. Ce n'est donc pas un fourreau qui brille par son look. Malgré tout, je regarde ce magnifique couteau, et je me demande : pourquoi ne pas avoir choisi un étui tout simple en cuir ? Même si le Zytel est parfait pour les couteaux de survie Fällkniven, il ne va pas avec ce TF1. Ses plaquettes de manche sont faites en magnifique Desert Ironwood, décoré de superbes inserts en laiton poli, représentant les couronnes du blason suédois. Selon moi, c'est un magnifique couteau à offrir en cadeau. Un peu comme on offrirait une montre de luxe, toute polie et brillante. Ce couteau a autant sa place à votre ceinture que dans une vitrine de collection. Cela ferait un excellent cadeau de départ à la retraite ! Son prix et les matériaux choisis m'indiquent que Fällkniven propose ce couteau comme un modèle haut de gamme. Un couteau qui présente bien, mais qui ne serait pas fait pour une utilisation intensive.

Mais il n'est pas livré avec un bel étui en cuir ou un joli coffret de présentation. Juste avec un fourreau en plastique assez moche (à mon goût !), qui semble venir de n'importe quel magasin de bricolage. En plus, la lame semble ballotter légèrement dans l'étui. Il aurait pu être mieux ajusté. Au cas où j'utiliserais ce couteau pour la chasse (ce que je ne ferai pas, mais j'y reviendrai), je ne voudrais pas qu'il ballotte dans son étui. Aussi bien au niveau esthétique que fonctionnel, ce fourreau n'est pas à la hauteur. Un simple étui en cuir aurait très bien fait l'affaire.

Fällkniven Taiga Forester

Autre particularité de ce couteau : je suis gêné par la forme du manche et la finition polie du bois Desert Ironwood. Lorsque je l'ai tenu en main la première fois, j'étais assez impressionné par la forme de ce manche. L'empreinte pour le doigt bien profonde, placée juste derrière le tranchant, ainsi que l'épaisseur m'ont fait penser que ce couteau était plus ergonomique que les autres couteaux Fällkniven. Les arêtes et bords ont été finement poncés, ce qui donne un couteau au poids assez agréable en main. Cependant, après un certain temps, je me suis rendu compte que le manche était tout de même trop anguleux. En l'attrapant en prise marteau, ma main a vite fatigué. J'ai également ressenti des douleurs dans la paume de ma main. Surtout sur la partie plus tendre de ma paume, lors de création de hérissons pour le feu. Par contre, la prise de levier de poitrine est très confortable, vu que l'extrémité du manche est plus large. Il "roule" ainsi parfaitement contre votre poitrine pendant la coupe. Je ne sais pas si cette particularité était volontaire, ou si elle est due au hasard. Le TF1 est présenté comme un couteau de chasse et d'outdoor polyvalent, pour les utilisateurs exigeants. Je me demande bien quels éléments sont adaptés pour la chasse. Par exemple pour l'éviscération du gibier, j'imagine à quel point le manche poli doit être dangereux une fois couvert de sang. Mais ce n'est qu'une supposition, et je ne l'ai pas testé moi-même. Il existe aussi une version avec manche en caoutchouc du TF1, qui serait surement plus adaptée. Je ne pense pas que la version en Desert Ironwood convienne à ce genre de tâche.

Cela étant dit, je dois bien dire que le Taiga Forester est un couteau qui donne l'impression de chercher un peu sa place. Un peu comme le cadet d'une fratrie, qui veut faire comme son grand frère en portant son blouson, mais qui est trop maladroit pour le porter correctement. Pour moi, le TF1 ne rentre pas tellement dans une catégorie précise.

Évaluation du Fällkniven Taiga Forester

Retour en force

Après avoir lu le début de cette évaluation, vous devez vous dire que je pense que ce couteau n'est pas terrible. Peut-être même que je ne l'aime pas du tout. Je vous assure que ce n'est pas le cas, c'est même tout le contraire. J'aime beaucoup ce couteau. Je pense juste qu'il a été rangé dans la mauvaise catégorie et que Fällkniven a créé un modèle dont ils ne savaient pas vraiment quoi faire. Mais ce n'est, ici aussi, qu'une supposition, et si vous souhaitez me convaincre du contraire, n'hésitez pas à me contacter ! Ce couteau est un peu déroutant. C'est comme s'il était un peu mal à l'aise, un peu trop gros et serré dans son uniforme. Mais alors, pourquoi me plait-il ? À vrai dire, je n'en suis pas trop sûr. Ce n'est pas un couteau de bushcraft, ni un couteau de chasse. À quoi sert-il alors ?

Je trouve que ce Fällkniven Taiga Forester est un magnifique couteau. Le Desert Ironwood présente un superbe motif, et l'insert sur le manche offre un très joli contraste avec le brun foncé du bois. La finition satinée de l'acier et son émouture soignée en font un excellent couteau de travail. Comme je l'ai décrit plus tôt, ses caractéristiques en font presque un couteau de survie. Mais c'est plutôt un couteau que l'on offrirait à son père pour ses 60 ans. Ou pour faire plaisir à son patron ou officier lors d'un départ à la retraite. Un beau cadeau pour un grand-père, ou pour le mariage de votre meilleur ami. C'est un superbe couteau. Il a des défauts, certes, mais je serais fier de le porter à la ceinture dans les bonnes circonstances, cela reste un très bon couteau. Il porte juste le mauvais uniforme.

Padraig Croke

Padraig Croke est l’animateur du podcast The Trial by Fire, un podcast hebdomadaire dédié à l’outdoor, avec des interviews d’experts célèbres dans le monde entier en matière d’activités outdoor et nature.

Pour plus d’informations sur ce podcast et pour y accéder, il vous suffit de chercher « the trial by fire podcast » sur votre plateforme d’écoute préférée. N’hésitez pas à suivre @thetrialbyfirepodcast sur Instagram.

Merci Padraig pour cette super évaluation !