Morakniv Garberg vs Morakniv Kansbol

Le Morakniv Garberg et le Morakniv Kansbol : deux des couteaux de bushcraft les plus appréciés à l'heure actuelle. Les deux ont été conçus par Morakniv, mais ils sont très différents. Nous avons donc créé une vue d'ensemble des différences entre le Morakniv Kansbol et le Morakinv Garberg.

 

Similarités entre le Garberg et le Kansbol

La marque

Bien évidemment, tous deux sont de la même marque. Les deux couteaux sont fabriqués à Mora, en Suède. On y fabrique des couteaux depuis plus de 400 ans. Mora a été fondée à la fin du XIXème siècle, et s'appuie sur des années d'expérience ainsi qu'une excellente réputation.

L'ergonomie

Même histoire pour le manche. Agréable en main, et grâce à la courbe au milieu du manche, ce couteau convient à toutes les mains, petites et grandes. Les deux couteaux sont dotés d'un trou pour lanière. Idéal pour un lanyard ou une dragonne. Ou pour attacher votre couteau à votre sac ou ceinture avec de la paracorde, comme  une attache pour être sûr de ne pas le perdre.

Différences entre le Garberg et le Kansbol

La lame

Commençons par la différence la plus frappante : la lame. La lame, l'émouture, le type d'acier et l'épaisseur sont tous différents. Nous allons aborder tous ces éléments.

Différences au niveau de l'acier

Pour beaucoup, la différence la plus importante est au niveau de l'acier. La différence, par contre, n'est pas si évidente, surtout quand on sait que Morakniv ne précise pas les types d'acier. Nous savons en quel type d'acier le Garberg est conçu car cela avait été mentionné lors de son lancement.

Le Morakniv Kansbol est disponible en un type d'acier : Morakniv explique qu'il est en "acier inoxydable"; Mais nous avons toutes les raisons de penser qu'il s'agit plus précisément de Sandvik 12C27. Un très bon type d'acier qui conserve bien son tranchant. Le 12C27 est relativement facile à aiguiser et avec peu. C'est un type d'acier bien équilibré au niveau des exigences générales.

Le Morakniv Garberg est disponibles en deux types d'acier : une version "acier inoxydable" et une version "acier carbone". Celui qui est inoxydable est cependant légèrement différent de l'acier utilisé pour le Kansbol. Pour le Garberg, Morakniv utilise notamment du Sandvik 12C28N. Une différence d'à peine quelques lettres, mais qui représente une sacré amélioration. Au niveau microscopique, le 14C28N possède une structure plus fine et retient donc encore mieux son tranchant. Et grâce à l'ajout d'azote (d'où le "N" dans 14C28N), cet acier résiste encore mieux à la corrosion. Bon à savoir : Morakniv maîtrise bien la question de la dureté de l'acier, notamment grâce à un excellent traitement thermique.

Le Garberg est également disponible en Carbon. La lame est conçu dans un type d'acier carbone. Morakniv ne précise pas officiellement quel type d'acier carbone est utilisé ici. Mais nous pensons qu'il s'agit d'UHB20C. Cet acier est assez proche du célèbre acier carbone 1095, mais un peu plus "propre" au niveau de ses composants. Cet acier est incroyablement robuste et se conserve bien. En plus, il s'aiguise très facilement et avec peu. Par contre, il faut noter qu'il n'est pas résistant à la corrosion. C'est pourquoi Morakniv a ajouté un revêtement fin sur la lame du Garberg Carbon. Il faudra tout de même bien prendre soin de la partie tranchant.

Le grand avantage du Garberg est que vous pouvez choisir entre un super type d'acier inoxydable ou un acier carbone très solide et facile à aiguiser. Le Kansbol est uniquement disponible dans un type d'acier qui se situe au milieu des deux options du Garberg, même s'il résiste mieux à la corrosion que le Garberg Carbon.

Émouture et épaisseur

En plus de l'acier, on trouve également des différences au niveau de la lame. Le Kansbol, par exemple, est doté d'une émouture dite "Compound". Le devant de la lame est plus fin que le reste. Il est donc idéal pour des tâches plus précises. Mais aussi, par exemple, pour la préparation des repas. Toute personne ayant déjà tenté de couper une pomme ou une patate avec un scandi sait que ce n'est pas évident. Parce que la pomme va se briser à cause du bord large du scandi. Le Kansbol est un peu mieux à ce niveau. la lame du Kansbol est plus fine que celle du Garberg, même si la différence entre 2,4 mm et 3,0 mm n'est pas bien significative.

Même si la longueur de la lame est identique à 2,0 mm, le Kansbol a un peu plus de tranchant. Les derniers mm juste avant le manche, sont utilisables. Alors que c'est une zone carrée et plate pour le Garberg. C'est un détail qui ne se remarque peut être même pas lors de l'utilisation, mais vu que nous passons en revue toutes les différences, il est bon d'en faire mention. Même constat en ce qui concerne la forme de la lame. Les différences sont subtiles, mais présentes.

Vous sentez la différence quand vous l'avez en main, pas quand vous la voyez en photo

Autre différence, le manche. En regardant une photo, vous ne remarquerez aucune différence entre les deux collections. Quand vous les tenez côte à côte, par contre, oui. Le manche des couteaux Garberg est conçu dans un type de plastique polyamide très solide. Juste un peu plus dur et plus durable que le manche en TPE des Kansbol. Très franchement, ils se ressemblent beaucoup. Mais le manche particulièrement durable explique essentiellement pourquoi Morakniv considère le Garberg comme leur couteau le plus solide.

Le rôle du poids

Autre différence : la soie de la lame, la partie à l'intérieur du manche est beaucoup plus épaisse et plus grande chez le Garberg comparé au Kansbol. Il est donc à la fois robuste et offre une bonne prise en main. Du coup, le Garberg, avec sa lame bien épaisse, est aussi plus lourd : 170 grammes contre 100 pour le Kansbol. Si vous partez en camping et que vous voulez voyager léger, c'est un facteur à prendre en compte.

Étuis et options de transport

Les étuis standard en plastique du Kansbol et du Garberg sont interchangeables. Il est toutefois possible d'utiliser un étui en cuir pour le Garberg. Cet étui est très apprécié parce qu'il fait moins de bruit sur le terrain que l'étui en plastique dur. Petit détail, mais à noter si vous chassez du gibier, par exemple.

Différences au niveau du prix

Il reste tout de même une disparité importante : le prix. Le Kansbol est bien plus abordable que le Garberg. Selon les versions comparées et avec un étui identique, il peut varier de 50%. Le Garberg vaut-il le coup ? C'est à vous d'en juger.

 

Conclusion

Il y a donc de nombreuses différences entre les collections Morakniv Garberg et Kansbol. En plus des nombreuses ressemblances. Vous cherchez un couteau de bushcraft solide et qui durera toute une vie ? Alors, le Garberg est fait pour vous. Vous cherchez un couteau plus abordable et un peu plus versatile pour aller camper ? Optez pour le Kansbol. Mais très honnêtement, ce sont tous deux d'excellents couteaux sur lesquels vous pourrez compter en toutes circonstances.

Thèmes liés
Expédition
colissimo
gls
dhl
Retrait
ups
Moyens de paiement
payment-cartebancaire
payment-cartebleuevisa
payment-bancontactmrcash
payment-visa
payment-mastercard
payment-paypal
FRFrance