Commandé avant 19:00, expédié le jour même Expédition gratuite à partir de 50 € Retour gratuit sous 30 jours
9,3
Couteaux de cuisine
& ustentiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes
& batteries
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères

Information

AUS 10 : l'acier en vogue

Dans le domaine des aciers en coutellerie, il existe un certain nombre d’aciers connus de tous. Comme par exemple les X50CrMoV15, Cromova, VG-10 et Sandvik 12C27. Un type d’acier peu connu jusqu’à maintenant est l’acier AUS-10. Mais cela va changer.

Cet acier est produit par Aichi Steel à Tokai au Japon. En raison de sa teneur élevée en carbone, l’AUS 10 est, de loin, l’acier le plus robuste parmi les aciers de type AUS. Bien qu’il soit encore relativement peu connu l’AUS 10 n’en est pas moins très intéressant. La marque leader Sakai Takayuki, a choisi cet acier de qualité pour sa gamme 45-layer Damast. Ces magnifiques couteaux offrent des performances de coupe époustouflantes.  Pourquoi ? Tout d’abord par leur dureté remarquable de 60 HRC. Cette dureté permet d’aiguiser les couteaux extrêmement tranchants. Et les propriétés de l’AUS 10 leur permettent de conserver ce tranchant longtemps. 

Dur mais flexible

La dureté de l’acier AUS 10 est principalement due à sa très haute teneur en carbone qui atteint les 1.05. Comme mentionné plus haut, cela signifie que les couteaux peuvent être aiguisés très tranchants mais cela les rend aussi relativement fragiles. Par conséquent, du nickel, du manganèse et du silicium ont été ajoutés à l’AUS 10. Ces insertions favorisent la résistance et l’élasticité du matériau.

Formation de carbures

L’insertion de vanadium contribue également à cette flexibilité. Et cet élément favorise la formation de carbures. Il s’agit de combinaisons entre le carbone et d’autres éléments comme le vanadium mais aussi le chrome, le molybdène et le nickel. Le lien entre ces substances ne peut être établi que si elles sont exposées à des températures très élevées pendant une longue période.

Les lames fabriquées en acier à forte teneur en carbures fins pourront être aiguisés plus tranchantes que celles à plus faible teneur en carbures plus grossiers. Lors de l'affûtage de lames à carbures grossiers les particules de carbure risquent de se détacher plutôt que d’être aiguisées. Il en résulte des (micco) entailles. Cela ne se produira pas avec des carbures fins et comprimés de façon serrée.

 

Aiguisage de l’acier AUS 10

De plus, la combinaison de vanadium, chrome et molybdène donne à l’acier une résistance à la corrosion et à l'usure. Les couteaux en acier AUS 10 ne rouillent pas facilement et n'ont pas besoin d'être affûtés très souvent.

Lorsque vos couteaux en acier AUS 10 sont émoussés, il vous faudra utiliser du matériel d’aiguisage adapté aux aciers très durs. L'utilisation d'un aiguiseur manuel de type « pull-through » ne sera pas du tout adapté.  En revanche, il est possible d’utiliser des pierres à aiguiser plus grossières que celles utilisées pour des aciers aux carbures plus grossiers. Cela présente un véritable avantage lorsque votre couteau est très émoussé et qu'une pierre à granulométrie élevée ne suffit plus. Vous en apprendrez plus sur l’aiguisage de vos couteaux sur cette page. 

En conclusion nous pensons que l’acier AUS 10  va beaucoup faire parler de lui dans les année qui viennent. Il est dur, relativement résistant, ne rouille pas, ne s'use pas rapidement et peut être aiguisé au rasoir. En ce qui nous concerne, d'excellentes propriétés qui nous le font considérer comme un acier à couteaux de première qualité !


Lire plus