Votre navigateur web est obsolète. Cela pourrait affecter le bon fonctionnement du site.

Commandé avant 19h00, expédié le jour même
Expédition gratuite à partir de 75 €
Retours gratuits sous 30 jours
Nos clients nous donnent une note de 4.7/5

Comment choisir son couteau de survie?

Il existe des couteaux de survie de différentes formes, tailles et matériaux. Nous avons aujourd’hui une sélection de couteaux tellement large qu’il devient difficile de faire un choix parmi les différentes marques. Pour faire le bon choix, il faut avant tout déterminer ce qu’est un véritable couteau de survie, ce dont il est capable et comment choisir celui qui vous convient.

Qu’est-ce qu’un couteau de survie ?

Selon nous un couteau de survie est un couteau fixe, robuste et polyvalent sur lequel vous pouvez compter en situation de survie. Un couteau de survie est un outil fiable et durable, qui peut servir à toutes sortes de tâches dans des conditions critiques.

Les principales caractéristiques d'un bon couteau de survie sont les suivantes :

  1. Une lame solide et assez facile à aiguiser : Côté acier, un couteau de survie doit être robuste, pour ne pas se casser lors d'une utilisation intensive. Mais il doit aussi être facile à aiguiser sur le terrain avec du matériel d'aiguisage simple.

  2. Une prise en main ferme et confortable : Le manche d'un couteau de survie doit être confortable en main pour une utilisation prolongée, et offrir une bonne accroche même s'il est humide ou par des températures négatives.

  3. Une construction en pleine soie : Une construction en pleine soie signifie que la lame du couteau se prolonge jusqu'à l'extrémité du manche, ce qui renforce le couteau et améliore son équilibre.

  4. Une forme de lame polyvalente : Un couteau de survie se doit d'être polyvalent et capable d'effectuer toutes sortes de tâches, comme fendre du bois, couper ou éviscérer du gibier.

  5. Un étui robuste : Un bon couteau de survie est livré avec un étui qui permet de le ranger et de le sortir rapidement en toute sécurité, et de l'emporter partout avec soi.

En fonction de ces critères, nous avons effectué une large sélection sur notre page de couteaux de survie. Cela représente tout de même plusieurs centaines de couteaux. C'est pourquoi nous vous aidons à faire le bon choix, parmi les modèles les plus populaires et en tenant compte de ces caractéristiques.

Quel type d’acier choisir pour un couteau de survie?

Une des premières choses à déterminer est le type d’acier. Pas le type définitif mais la catégorie à laquelle il appartient. Les aciers pour couteaux se divisent en trois catégories, à savoir : acier carbone, acier à outils et acier inoxydable. Il est important de savoir qu’il existe des centaines d’aciers différents au sein de ces trois catégories et que chacun possède des propriétés qui lui sont propres. De plus, chaque type d’acier se comporte différemment en fonction du traitement thermique qu’il aura reçu. Comme personne n’est à même de proclamer la vérité absolue sur les aciers, nous vous donnons ici les grandes lignes pour en savoir plus.

La lame en acier carbone d’un couteau de survie peut facilement être aiguisée sur le terrain. On y perd en tranchant, mais on gagne en facilité d’aiguisage

Acier carbone

L’acier carbone est, comme son nom l’indique, un type d’acier à haute teneur en carbone. L’acier carbone ne résiste pas à la corrosion. Laissez le humide ou bien sans le laver après avoir coupé des fruits et il sera couvert de rouille après quelques heures ou quelques jours. Il n’apprécie pas non plus le sel ou l’eau salée. Afin de prévenir la rouille, les couteaux d’outdoor sont souvent pourvus d’un revêtement anticorrosion. Cela fait une grande différence au niveau de l’entretien. Cette sensibilité à la corrosion est cependant un compromis à faire pour un acier de qualité. Un couteau de survie en acier carbone est très résistant et indestructible. Vous pouvez lui en demander beaucoup, sans que la lame (ou un morceau de la lame) ne se brise. De plus, la lame en acier carbone d’un couteau de survie peut facilement être aiguisée sur le terrain. Le tranchant sera certes moins net mais cela facilite les choses pendant une expédition de plusieurs jours.

Exemple : l’acier carbone le plus courant est l’acier 1095.

Acier résistant à la corrosion

L’acier résistant à la corrosion est un type d’acier ayant, tout comme l’acier carbone, une forte teneur en carbone combinée à une forte teneur en chrome. Le chrome protège en grande partie l’acier contre la rouille. Mais pas complètement, l’acier est seulement résistant à la corrosion mais pas entièrement inoxydable. Un acier résistant à la corrosion est souvent plus difficile à aiguiser que l’acier carbone, mais là aussi, cela varie en fonction du type d’acier. De manière générale, un acier résistant à la corrosion sera moins résistant aux chocs. Nous vous conseillons d’opter pour un couteau de survie en acier résistant à la corrosion seulement lorsque vous l’utilisez dans un environnement très humide/salé sans avoir la possibilité de l’entretenir.

Exemple : des types d’aciers résistants à la corrosion fréquents pour les couteaux de survie ou d’outdoor sont les VG10, CoS, Sandvik 12C27, AUS8 et Böhler N690.

Acier à outils

Il y a aussi l'acier à outils. Il s'agit d'acier avec une haute teneur en carbone et en chrome, mais pas suffisamment pour rentrer dans la catégorie de l'acier carbone ou de l'acier inoxydable. Le meilleur des deux mondes. A l'usage, il peut éventuellement rouiller, mais pas aussi rapidement que l'acier carbone. Et en même temps, il résiste très bien à une utilisation intensive, et est (souvent) comme neuf après un bon aiguisage.

Exemple : les aciers à outils les plus courants sont le Sleipner et le D2.

ESEE n’est-il pas le maître en ce qui concerne les aciers carbone?

Le manche d’un couteau de survie

Une bonne prise en main est une caractéristique primordiale d'un bon couteau de survie, car on l'utilise souvent pour une période prolongée dans des conditions difficiles. C'est très important en situation de survie que le manche offre une bonne accroche, même s'il est mouillé ou glissant, sous la pluie ou dans l'eau. Une prise en main confortable vous permettra de manier le couteau facilement, et de pouvoir compter sur votre couteau dans n'importe quelle situation. En plus d'être confortable, ce type de manche doit aussi pouvoir résister à toutes les conditions et aux chocs. Il existe pour cela plusieurs excellents matériaux de manche.

  • Micarta

Le micarta est l'un des matériaux de manche les plus populaires pour les couteaux de survie. Il s'agit d'un matériau composite de lin et de résine synthétique. Cela donne un matériau incroyablement résistant. Le micarta offre une bonne accroche, même mouillé. Il résiste aux changements de températures et aux variations d'humidité. Le micarta est en plus facile d'entretien, résiste à l'usure et est très confortable en main. Un excellent matériau pour presque tous les couteaux.

  • G10

Un autre matériau stable est le G10. Il est fait à partir de fibre de verre et de résine artificielle. Ses propriétés ressemblent beaucoup au micarta. Si ce n’est que le micarta donne un meilleur grip en conditions humides.

  • Caoutchouc

Le caoutchouc est également fréquemment utilisé pour les manches. Il peut être utilisé pur ou bien mixé de façon synthétique, ou encore comme un surmoulage autour d’un noyau d’une autre matière. Le caoutchouc est bien sûr totalement insensible à l’humidité et peut offrir, en fonction de la texture apportée, un excellent grip. Dans de nombreuses situations, le caoutchouc est un matériau stable parfait. Surtout dans des conditions humides. Un des rares points négatifs du caoutchouc, c’est qu’il est souvent moins résistant à une chaleur excessive.*

Attention : Vous remarquerez que nous ne parlons pas des manches en bois. Pourquoi ? Et bien c’est à cause de la stabilité du bois. Le bois est un matériau naturel toujours susceptible de se fissurer ou de changer de forme (gonfler) lorsque l’humidité de l’air ou la température varient. Il existe aussi des types de bois stabilisés ou laminés où cela a moins d’influence. Mais dans une situation de survie, nous préférons ne prendre aucun risque et jouer la sécurité avec des matériaux synthétiques.

Lionsteel M5 avec un magnifique manche en Natural Canvas Micarta

Construction en pleine soie

Un couteau avec une construction en pleine soie signifie que sa lame se prolonge jusqu'à l'extrémité du manche. Ce manche est fait de plaquettes qui sont fixées à l'acier de chaque côté. Un couteau en pleine soie présente plusieurs avantages par rapport aux autres couteaux.

Voici les différents avantages d'une construction en pleine soie :

  • Solidité et stabilité : Un couteau en pleine soie est en général plus solide et mieux équilibré qu'un couteau conçu différemment, car la lame se prolonge tout le long du manche. Ainsi, il y a moins de risque que l'acier ne se casse ou se torde, même par une utilisation intensive.

  • Meilleur équilibre : Un couteau avec une construction en pleine soie est en général mieux équilibré que les autres couteaux. C'est dû au poids de la lame qui est bien réparti sur toute la longueur du couteau. Le couteau est ainsi plus facile à manipuler.

  • Entretien : Un couteau en pleine soie étant souvent doté de plaquettes de manches amovibles, il est donc plus facile à nettoyer. On peut aussi plus facilement remplacer les plaquettes sur ce type de couteau.

En général, un couteau en pleine soie est plus fiable et plus durable qu'un couteau avec une construction différente. Cela rend ces couteaux bien plus adaptés pour diverses tâches et pour les situations de survie.

Couteau en pleine soie sans plaquettes de manche
Couteau en pleine soie avec plaquettes de manche

Des formes de lames polyvalentes

Une forme de lame polyvalente est également une caractéristique très importante pour un couteau de survie, car on l'utilise pour toutes sortes de tâches. La plupart des formes de lames servent à diverses utilisations, mais certaines sont meilleures que d'autres. Les formes de lames les plus courantes sur les bons couteaux de survie sont les suivantes :

  • Drop point : Sur une lame droppoint, la pointe s'incline légèrement vers le bas. Cette forme de lame très simple est la plus polyvalente et permet de couper, d'éviscérer du gibier et bien plus encore.

  • Clip point : Une lame clippoint s'incline vers le bas et sa pointe remonte vers le haut, formant le célèbre "clip". Cette forme de lame est idéale pour éviscérer le gibier.

  • Tanto : Une lame tanto présente une pointe triangulaire ou en forme de marteau, extrêmement solide. Grâce à cette solidité, une lame tanto convient pour percer et râper des matériaux durs.

  • Spear point : Une lame spearpoint présente une large courbe très solide vers la pointe. Ainsi, le tranchant et le dos de la lame se rencontrent en une pointe très robuste. Cette forme de lame, tout comme la tanto, est idéale pour perforer, mais son large "ventre" permet également de très bien couper.

Pour résumer, une forme de lame polyvalente permet à un couteau de survie de pouvoir effectuer de nombreuses tâches différentes en situation de survie. Ce qui en fait un outil indispensable à toujours garder sous la main.

Lame droppoint
Lame clippoint
Lame tanto
Lame spearpoint

Un étui robuste

Il est très important d'avoir un étui ou fourreau pour un couteau de survie, car cela vous permet de transporter et de ranger votre couteau simplement et en toute sécurité. Voici les différents avantages d'un étui pour couteau de survie :

  • Protection : Un étui ou fourreau permet de protéger le couteau contre les dégâts et l'usure lorsque vous ne vous en servez pas. Cela évite aussi les accidents, en protégeant la lame tranchante entre deux utilisations.

  • Facilité d'utilisation : Un étui ou fourreau vous permet de toujours garder le couteau sur vous, que vous alliez vous promener, camper ou que vous voyagiez. C'est primordial en situation de survie, quand il faut toujours garder son couteau à portée de main.

  • Accessibilité : Grâce à un étui ou fourreau, votre couteau est toujours accessible. Pas besoin de le chercher ou de fouiller dans votre équipement, vous êtes toujours prêt à l'action. Essentiel en situation de survie, où chaque seconde compte !

Vous voilà bien informé ! Mais quel couteau de survie choisir ?

A partir des caractéristiques ci-dessus, vous pourrez plus facilement faire votre choix. Afin de vous guider plus en détails, nous avons créé plusieurs pages encore plus spécifiques. De quoi y voir plus clair dans cette offre très variée !

Couteaux de survie à petit prix

Avec un couteau de survie bon marché, vous prouverez qu'un bon équipement de survie n'a pas besoin d'être cher. De plus, c'est appréciable d'avoir dans sa collection un couteau que l'on peut utiliser sans retenue. Si jamais vous l'abimez ou que la lame s'use, mieux vaut que ce soit un couteau de survie à petit prix et non un couteau haut de gamme !


Couteaux de survie compacts

Un couteau de survie compact est bien pratique en couteau de secours, ou lors d'une randonnée. Il prend moins de place et est plus léger qu'un gros couteau de survie. Mais il ne faut pas sous-estimer un couteau de survie compact ! En maîtrisant les bonnes techniques, même un petit couteau vous sera très utile en situation de survie. Ce n'est pas la taille qui compte, c'est la façon dont on s'en sert...


Gros couteaux de survie

Les gros couteaux de survie sont faits pour les travaux lourds. Fendre du bois, faire du feu, fabriquer un abri : ils peuvent tout faire. Même si un petit couteau est bien utile, dans certains cas il vaut mieux avoir un gros couteau. Par exemple pour travailler de gros morceaux de bois, ou pour débroussailler la végétation. On apprécie alors les quelques centimètres supplémentaires.


Couteaux de survie légers

Les couteaux de survie légers sont parfaits pour les randonneurs et comme couteau de secours. Lorsque vous escaladez des montagnes et que chaque gramme compte. On réfléchit alors à deux fois avant de choisir ce que l'on emporte dans son sac. Mieux vaut éviter de choisir un gros couteau de survie trop lourd. Optez pour un couteau de survie léger ! Même si vous emportez déjà un gros couteau de survie pour une expédition, il y aura toujours une petite place pour un couteau léger en complément.


Couteaux de survie haut de gamme

Un couteau de survie haut de gamme est un outil vraiment spécial. Une finition exceptionnelle, un travail artisanal, des matériaux exotiques ou parfois juste un design hors du commun. Les marques telles que Fällkniven, Bark River Knives, TRC Knives, Spartan Blades et Bradford proposent des couteaux de survie premium. Ces couteaux sont faits pour être utilisés, mais ils auront aussi une place de choix dans une vitrine.


Couteaux de survie en acier carbone

Les couteaux de survie en acier carbone et acier à outils sont particulièrement solides et faciles à aiguiser. Deux atouts non négligeables lorsque votre vie dépend de votre couteau ! Les marques telles que ESEE, KA-BAR et TOPS fabriquent en grande partie des couteaux en acier carbone et acier à outils. Ce n'est pas pour rien que ces marques sont les préférées des professionnels !


Conclusion

Comme vous le remarquez, le choix du meilleur couteau de survie n’est pas si facile. Nous espérons néanmoins que ces informations vous permettront d'y voir plus clair et de définir ce que vous attendez d’un couteau de survie. Un couteau qui convient à l’utilisation que vous en faites et qui ne vous laissera pas tomber ! Vous trouverez ici tous nos couteaux de survie.