Scies Z-saw | Informations et guide d'achat par Padraig Croke

Parmi les incontournables outdoor et bushcraft, une bonne scie trouve tout autant sa place dans votre équipement que votre couteau ou hache. Une scie vous fera gagner du temps et de l'énergie lors de la préparation du bois pour votre feu de camp, mais aussi pour tout autre activité de bricolage. En plus, une scie est généralement plus sûre qu'une hache, surtout pour les aventuriers outdoor moins expérimentés. Consacrer du temps à la recherche de sa scie idéale, comme on le ferait pour un couteau ou une hache, est finalement tout aussi important. Avec tout un éventail de styles de lames de scie, sans parler des tailles et caractéristiques, il y a vraiment une scie pour chaque type d'usager. L'un des nouveaux produits de l'assortiment Knivesandtools est une collection de scies japonaises de la marque Z-saw. Une maison de renom, dont la mission est de fabriquer des outils pour tous ceux qui travaillent le bois, les arboristes et fans d'outdoor. Découvrons ensemble quelques modèles

Une tradition japonaise

Les Japonais sont réputés pour la qualité de leur outils de menuiserie, notamment les scies manuelles pour charpentiers et arboristes. Il n'est donc pas surprenant que Z-saw fabrique des scies à main traditionnelles depuis les années 1940. Depuis, ils continuent d'innover et d'agrandir leurs modèles. Ils furent également l'un des premiers au Japon à lancer le traitement thermique "hard impulse", l'une des plus grandes innovations pour l'optimisation de la dureté des dents de scies. Il s'agit de faire très rapidement chauffer avec des ondes carrées haute puissance pendant quelques millisecondes les pointes des dents de scie afin d'obtenir une dureté de HV800-950 (64.0 - 68.2 HRC), soit la dureté maximale possible pour l'acier. Selon eux, leur secret pour offrir des scies à main de qualité réside dans l'innovation permanente combinée à des dizaines d'années d'expérience. Les scies Z-saw et leurs lames de rechange sont peut-être un peu moins chères que leur célèbre concurrent Silky. Cela se ressent au niveau de la fabrication et du choix des matériaux dans l'ensemble, mais elles ne sont en aucun cas un mauvais produit ! Au contraire, les scies Z-saw sont un excellent choix pour tout usager soucieux de son budget.

Lames à coupe tirante

Toutes les scies de cette gamme fonctionnent avec des lames à coupe tirante. Ces dernières sont idéales pour les scies d'élagage et pour les arboristes parce que toute la puissance de coupe provient de la traction de la lame. Ce mouvement de traction facilite l'utilisation de la lame dans des angles difficiles ou lorsque l'on cherche à couper en hauteur, la pression nécessaire sur le matériau exigeant alors un effort minime. En plus, le mouvement de traction permet des passages contrôlés, parfait également pour des coupes plus précises et délicates. Le mouvement vers l'avant devra uniquement longer la coupe et retirer toute poussière ou pulpe qui ferait obstacle à une coupe bien nette. Si c'est la première fois que vous vous servez d'une scie à coupe tirante, il vous faudra peut-être un peu d'entraînement, car le mouvement diffère un peu d'une scie habituelle. Autrement, si on y va trop fort en poussant, on risque de casser la lame qui se pourrait se coincer et se courber. Heureusement, Z-saws conçoit des lames robustes et souples, comparés à leurs concurrents.

Quelle scie Z-saw choisir ?

La collection Z-saw se compose de nombreuses scies à main, chacune pensée pour s'adapter aux besoins de différents types de clients. Des arboristes aux arboriculteurs, des créatifs ayant besoin de scies à dents fines, des fans d'outdoor et de bushcraft à la recherche d'une scie puissante.

Au moment de choisir une scie, les diverses spécifications et options peuvent sembler déroutantes. Mais il y a certains facteurs de base à prendre en considération pour trouver la bonne scie. Cela inclut la taille des dents, la longueur, l'ergonomie et le conditionnement. Ces éléments sont valables quelles que soient les marques de scies. Que faut-il prendre en compte pour choisir une scie adaptée à ses besoins ? Penchons-nous sur certains détails et leur impact sur votre choix.

Dents par pouce

L'un des facteurs les plus décisifs pour le choix de la lame est le TPI ("tips per inch" en anglais, soit le nombre de dents par pouce). En général, moins il y a de dents par pouce sur une lame, plus les dents seront grosses, plus les creux seront profonds. Ce qui signifie qu'à chaque passage de la scie, une plus grande quantité de matière sera coupée et retirée. Du coup, une lame avec moins de ces grosses dents par pouce coupera bien plus vite qu'une lame avec plus de dents. Par contre, comme l'action de couper est plus agressive, il y a plus de risques que les fibres de la matière s'effritent, ce qui peut donner un rendu rugueux. Plus il y a de dents par pouce, plus subtile sera la finition de la coupe. Alors, si vous comptez effectuer des coupes plus délicates, comme l'ébauche d'une cuillère en bois, ou une autre création type sloyd, un scie avec plus de dents vous conviendra probablement mieux.

Si vous voulez un rendu brut et une scie non pliante, et que la puissance est un critère important, la FS-245 et ses 7 dents par pouce est pour vous. Elle est un peu plus brute que la FS-270 et ses 11 dents par pouce, ce qui promet une belle finition lisse de votre coupe.

Chez les pliantes, la 210 Coarse et ses 8,5 dents par pouce va encore plus loin que les modèles FS. Par contre, sa lame est plus courte, il faudra donc plus de passages pour terminer le travail. Ce qui serait moins problématique avec des dents plus agressives. La 210 Fine est également un peu plus fine que les FS, avec 12 dents par pouce, offrant une jolie coupe nette, l'idéal pour les projets bushcraft exigeant une certaine subtilité.

Le trait de scie

Autre critère important au moment de se décider : le trait de scie. C'est le terme employé pour décrire l'épaisseur de la coupe laissée par la lame dans le morceau de bois. On l'utilise également parfois pour décrire l'épaisseur de la lame, même si le trait sera au final plus large que la lame, vu que les dents sont un peu plus larges que la lame en soi. Plus le trait est large, plus la coupe sera large. Le trait est important pour les menuisiers et ébénistes, car pour eux la précision est cruciale. On se concentre ici sur les scies pliantes et scies d'élagage, donc ce n'est peut-être pas un facteur si décisif. Mais il est important de comprendre cet élément des lames de scies, car cela influence la facilité avec laquelle la lame va passer à travers le bois, et la quantité de sciure et de résidus produits par la coupe. Plus fine est la coupe, moins il y aura de résidus, par contre, il sera plus difficile d'opérer une coupe profonde, et comme il y a moins d'espace pour que la sciure s'évacue, il y a risque d'obstruction. En principe, un trait plus large convient mieux pour les scies outdoor.

Parmi les modèles FS, la 245 Coarse possède une épaisseur de lame de 0,90 mm, tout comme la 210 Coarse pliante. Une telle épaisseur laisse assez de place pour que la sciure s'évacue lorsque vous travaillez le bois. Un détail qui importe surtout si vous comptez couper de plus gros morceaux de bois.

Ergonomie et longueur de la lame

Vu que toutes ces scies sont assez petites et compactes, la longueur de la lame est en fait le facteur le moins important quant à la performance de la lame, les deux autres critères que nous venons de voir (dents par pouce et trait) allant compenser cette dernière. Globalement, plus longue est la lame, moins vous aurez besoin de passer intégralement pour vous attaquer au morceau de bois. En pratique, avec les tailles dont il est ici question, cela n'a pas une grande influence sur la performance, en revanche, cela peut faire une différence au niveau du conditionnement et de la densité. Le style et la longueur de la scie révèlent aussi son ergonomie et le mode d'utilisation.

Si le conditionnement n'est pas important pour vous, alors les modèles FS vous iront comme un gant. Ces modèles sont accompagnés d'étuis ambidextres très confortables à la ceinture. La boucle en plastique pivote également sur une charnière, comme ça, vous pouvez déplacer l'étui de l'avant vers l'arrière si vous êtes, par exemple, assis avec la scie dans son étui. Une configuration bien pratique quand on est en train d'élaguer ou de couper des branches en hauteur, où l'on se retrouve avec une seule main libre pour travailler. Pouvoir accéder facilement à l'étui de la scie sur le côté est essentiel dans ce cas de figure, on s'évite de devoir déplier à chaque fois la scie avec les à deux mains.

Mais si vous n'allez pas travailler en hauteur ou avec une seule main, alors il vous faudra peut-être plutôt une scie pliante. Les modèles Tuck-in proposent des lames plus agressives et plus fines que les modèles FS, compatibles avec des lames plus courtes. Côté taille, les modèles Tuck-in possèdent un avantage sur les FS. La lame se replie sur le manche, elle se double presque et fait donc office d'étui pour la lame, diminuant la longueur totale de la scie. L'inconvénient du coup, c'est que la scie s'ouvre avec les deux mains.

Gardant à l'esprit toutes les caractéristiques dont nous venons de parler, découvrons deux types de scies et en quoi elles sont uniques.

Caractéristiques de la gamme FS

La collection FS, comme nous venons de le voir, possède une longueur de lame fixe qui se porte confortablement sur le côté droit ou gauche, logée dans son étui en plastique. Ces étuis pratiques et costauds plairont à coup sûr à tous les arboristes et arboriculteurs professionnels. Le manche en plastique incurvé est très confortable pour un usage même prolongé. Il est important pour de tels outils de pouvoir être agréables en main, afin d'offrir une expérience appréciable. La lame se change facilement, on enlève l'ancienne lame en dévissant la grosse vis cruciforme à l'aide d'une pièce de monnaie ou de votre Victorinox. Les lames revêtues de nickel à haute teneur en carbone sont robustes, précises et acérées !

Avantages :

● Plus grande longueur de lame ● Facile à manipuler et à retirer avec une main de son étui ● Design ergonomique très confortable pour un usage quotidien ● Peut se porter à la ceinture

Inconvénients :

● Moins facile à ranger en raison de sa longueur fixe ● Moins d'options de dents par pouce agressives disponibles ● Moins de contrôle au niveau de la puissance ou de la précision

Recommandé pour : arboristes, arboriculteurs, jardinage

Caractéristiques de la gamme Tuck-in

La collection Tuck-in a été pensée pour une compatibilité max. Elles peuvent dégager beaucoup de puissance de coupe, sans encombrer l'utilisateur. Elle se plie pour se caler sur le côté de votre sac à dos ou même dans votre poche de pantalon. Plus fine et à la fois plus agressives que celles des FS, les lames des Tuck-in incarnent la performance à petit format.

La longueur supplémentaire du manche compact est en aluminium moulé sous pression revêtu d'élastomère n'est certes pas aussi confortable à utiliser sur une longue période de temps, mais elle assure une coupe plus précise et plus puissante. Tenir la lame plus loin sur le manche offre aux utilisateurs une sacré puissance de coupe ! Tenir le manche plus proche de la lame permet une coupe plus en douceur et plus précise, si nécessaire. Bon à savoir : la lame peut aussi se positionner en hyperextension. Cela peut se montrer utile si on souhaite couper quelque chose près du sol, pour éviter de s'érafler les articulations des doigts. Comme avec les FS, ces lames se retirent et se changent super facilement, grâce à la vis cruciforme.

Avantages :

  • Pliante
  • Beaucoup de contrôle et de précision en raison du long manche
  • Lame puissante
  • Deux positions de lame pour plus de flexibilité

Inconvénients :

  • S'utilise uniquement avec les deux mains
  • Ne peut pas se porter à la hanche
  • Longueur de lame plus courte

Recommandé pour : fans d'outdoor, de rando et de bushcraft

Padraig Croke

Padraig Croke est un amateur de bushcraft et de plein air qui ne vit que pour ça. Il est co-animateur du podcast Trial by Fire, un podcast bimensuel dédié au bushcraft et à l’outdoor. Il est également admistrateur de la communauté virtuelle ‘Living to Learn’ et designer du magazine The Bushcraft Journal.

Lors des podcats Trial by Fire, Padraig Croke et Joe Price parlent de bushcraft et autres activités outdoor. Vous trouverez ces épisodes sur TrialByFire ainsi que sur iTunes, Spotify et Stitcher. N’oubliez pas de les suivre sur Instagram @thetrialbyfirepodcast.

Merci Padraig pour cette super revue d’expert !

Thèmes liés
Expédition
colissimo
gls
dhl
Retrait
ups
Moyens de paiement
payment-cartebancaire
payment-cartebleuevisa
payment-bancontactmrcash
payment-visa
payment-mastercard
payment-paypal
FRFrance