Commandé avant 19:00, expédié le jour même Expédition gratuite à partir de 50 € Retour gratuit sous 30 jours
9,4
Couteaux de cuisine
& ustensiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes de poche
& piles
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères
Home Smart info Information Pierre à aiguiser, pierre à eau, pierre à affûter, whetstone, meule : de quoi s’agit-il ?

Information

Pierre à aiguiser, pierre à eau, pierre à affûter, whetstone, meule : de quoi s’agit-il ?

Pierre à aiguiser, pierre à eau, pierre à affûter, whetstone, meule: on voit défiler ces termes régulièrement. Et aussi sur notre site. Mais en quoi ces termes diffèrent-ils les uns des autres? Ou ne diffèrent-ils pas ? Voici les explications pour s’y retrouver. 

Commençons par les " pierres à aiguiser ". Ce terme regroupe toutes les pierres avec lesquelles il est possible d’affûter couteaux, ciseaux, ciseaux à bois, haches, bref tout ce qui a un tranchant. Il y a les pierres naturelles, extraites directement dans la nature, et les pierres artificielles, fabriquées en usine. Ce dernier groupe est souvent classé en fonction de l'abrasif, du matériau utilisé ou du pays d'origine. Comme par exemple des pierres céramiques, des pierres diamantées ou encore des pierres japonaises.
Les matériaux qui composent ces pierres à aiguiser sont divers. Les pierres fabriquées en usine sont souvent en alumine, céramique ou diamant. Ce dernier signifie qu'une couche abrasive diamantée est fixée sur une plaque d'acier ou d'aluminium. Les pierres naturelles, comme les  pierres Ardennes Coticule, contiennent de grenats, tandis que les pierres Arkansas provenant de la chaine de montagnes américaines du même nom, contiennent de la novaculite comme abrasif.

Quelle est la différence entre aiguiser, affûter et meuler ? 

Les termes aiguiser ou affûter sont tout simplement des synonymes. Si l’on veut trouver une nuance entre ces deux termes, on pourrait dire qu’aiguiser consiste à redonner son tranchant à une lame et qu’affûter concerne les étapes de finition mais comme cette nuance n’est pas utilisée par tous, nous les employons indifféremment. 

Un autre terme pouvant prêter à confusion est le terme de meuler. La meule est à l’origine une pièce cylindrique rotative servant à moudre le grain. Avec le développement de la technique, la meule est devenue l’outil abrasif mis en rotation pour polir, aiguiser, etc.. Le mécanisme d’entraînement a pris le nom de « meuleuse ». Il s’agit donc de pierres à aiguiser cylindriques rotatives. 

Whetstone  : ancien anglais

Un autre nom pour 'pierre à aiguiser' est 'Whetstone'. Ces deux termes signifient exactement la même chose. On pourrait croire qu’il s’agit d’un dérivé anglais de mot humide ‘wet’ signifiant pierre à eau alors que ça n’est pas du tout le cas. Le verbe anglais " to whet " signifie tout simplement aiguiser. C'est un terme un peu dépassé, de nos jours aiguiser se dit  "to sharpen" en anglais. Mais le nom de ‘whetstone’ est toujours utilisé. 

Qu'est-ce qu'une pierre à eau alors ?

Les meilleures pierres à aiguiser (ou Whetsones) viennent du Japon. Du moins, c'est une généralité à laquelle nous adhérons. Après tout, les Japonais sont les grands spécialistes de l’aiguisage, reconnus partout dans le monde. Les pierres japonaises peuvent être faites de différents matériaux et doivent généralement être utilisées avec de l'eau. Il en résulte une " boue " nommée « slurry » lorsque l'eau se mélange avec les grains abrasifs qui se sont détachés de la pierre. Cela donne un aiguisage plus souple et plus rapide. De plus, les résidus de l’aiguisage sont immédiatement évacués par l'eau, empêchant les particules métalliques de rester sur la pierre, ce qui pourrait rayer la lame.

Cela explique pourquoi les pierres à aiguiser japonaises sont souvent nommées pierres à eau. Surtout lorsque l’on sait que certaines pierres à eau doivent être immergées dans l'eau pendant un certain temps avant d'être utilisées, de sorte qu'elles se gorgent d’eau. Au contraire, certaines pierres sont "splash & go". Cela signifie qu’il suffit d'humidifier la surface avant de l’utiliser puis de la maintenir humide pendant l’aiguisage. Pour la presque totalité des pierres japonaises, l'une de ces deux méthodes est soit nécessaire, soit fortement recommandée.

L'exception à cette règle sont les pierres diamantées japonaises, comme la gamme Diamond Stones de Naniwa. Comme les diamants ne s'usent pas, ils ne se détachent pas pendant l’aiguisage. Il n'y a donc pas de formation de boue lorsque l’on aiguise sur une telle pierre. On peut quand même humidifier la pierre pendant l’aiguisage pour un aiguisage en souplesse et moins bruyant. 

Les pierres à eau sont-elles exclusivement japonaises ?

Même si elles sont généralement mentionnés ensemble les notions, " japonaise " et " pierre à eau" ne sont pas nécessairement inséparables. Toutes les pierres à aiguiser japonaises ne sont pas des pierres à eau et toutes les pierres à eau ne viennent pas du Japon. Cela signifie-t-il que l’on peut utiliser les pierres dont il n’est pas spécifié ‘à eau’ sans eau ? Non, ce n’est pas non plus le cas. A la place de l'eau, certaines pierres à aiguiser peuvent également être utilisées avec de l'huile. En particulier pour les pierres naturelles très dures. Mais en général, la plupart des pierres ‘whetstones’ courantes (non diamantées) peuvent être aussi nommées pierres à eau. 

L'avantage des pierres à l’huile (qui restent rares) est qu'elles s'usent plus lentement que les pierres à eau, plus tendres. Par contre, les pierres à eau, éliminent plus rapidement de la matière de la lame, elles sont donc plus rapides. Cette différence est due principalement au liant utilisé. Les particules abrasives d'une pierre à eau sont liées par un matériau plus tendre, les particules d'une pierre à huile sont généralement liées par un matériau plus dur. Le magnésium est par exemple un matériau très solide mais il réagit fortement avec l'eau. Par conséquent, il ne faut jamais immerger dans l’eau une pierre liée au magnésium.

Donc, en conclusion... ?

En conclusion, il n'y a pas de différence entre les pierres à aiguiser, pierres à affûter, whetstone et pierres à meuler. Les pierres à eau et les pierres japonaises sont simplement un type de pierres à aiguiser. Il ne faut donc pas se fier à la suggestion qu'une whetstone doit (toujours) être utilisée en combinaison avec de l'eau. Ce n'est pas le cas. De la même façon, toutes les pierres à eau ne viennent pas nécessairement du Japon.

Le critère le plus important pour choisir une (ou des) pierre(s) à aiguiser est l'objectif que vous voulez atteindre. Si vous voulez aiguiser vos couteaux à un niveau ultime, ne choisissez pas une pierre diamant ou une pierre à huile. Dans ce cas, nous recommandons toujours une pierre à eau en terminant avec une granulométrie élevée. Cependant, si vous vous contentez d'un bon tranchant et que la rapidité de l’aiguisage est importante pour vous, alors le diamant est une excellente option. Et si vous ne voulez pas acheter tout un assortiment de pierres mais tout aiguiser sur une seule pierre ? Considérez alors une pierre naturelle Ardennes Coticule, où c’est la quantité de boue que vous créez qui détermine la finesse du grain. 


Lire plus