Line-up : Eden Kanso Aogami

De superbes couteaux japonais de haute qualité et fabriqués à la main : voilà un résumé de la collection Kanso Aogami d'Eden. Et le tout à prix très sympa ! Nous accrochons ces beaux couteaux sur notre barre aimantées à couteaux pour créer un line-up.

Kanso signifie simplicité

Le mot "kanso" signifie "simplicité" en japonais. C'est d'ailleurs le concept à l'origine de cette collection. Avec l'objectif de créer un couteau qui coupe à la perfection à prix avantageux, sans pour autant faire de compromis. Mission accomplie pour la collection Kanso Aogami ! On retrouve de la beauté dans cet élément de simplicité. Les couteaux arborent un élégant style minimaliste.

Aogami : le célèbre acier Blue Paper Steel

Le terme "aogami" que l'on retrouve dans la collection Kanso Aogami fait honneur au type d'acier utilisé pour la fabrication de ces couteaux. Aogami signifie "papier bleu" en japonais. L'acier fut donc également baptisé "Blue Paper". Son nom vient en réalité de l'emballage dans lequel il est livré par le fabricant. L’acier "Blue Paper Steel" a une dureté de 62-63 HRC. Il est donc très dur, du coup, les couteaux s'aiguisent très bien. Sur les couteaux en acier blue paper steel, une patine peut se former au fil du temps.

Manche en bois de santal rouge

Les manches des couteaux de cette collection sont en bois de santal rouge. Une superbe essence de bois qui donne un aspect très luxueux au couteau. Le manche asymétrique en forme de D, comme on le voit chez certains couteaux japonais traditionnels. Les couteaux de cette collection sont très agréables en main. En principe, il devrait y avoir une variante pour gauchers et une pour droitiers pour chaque couteau Kanso Aogami. Nous avons demandé aux gauchers parmi nos collègues de les tester pour voir s'il y a une différence. Alors, qu'est-ce que ça a donné ? Les gauchers savent très bien couper avec un couteau pour droitiers. Du coup, certains de nos couteaux Kanso Aogami ne sont disponibles que dans la version traditionnelle pour droitiers.

Eden Kanso Aogami couteau de chef 20 cm

Le couteau de chef est très polyvalent, car on peut tout couper avec : la viande, le poisson et les légumes, mais aussi gérer les plus petits éléments comme épluchage d'une gousse d'ail. La rondeur du ventre de la lame d'un couteau de chef permet d'effectuer un mouvement de balancier, ce qui est super pour couper finement, les herbes par exemple. Avec sa lame de 20 centimètres, le couteau de chef est parfait pour une utilisation quotidienne en cuisine : il est assez grand pour que vous puissiez couper suffisamment en un seul coup, mais pas trop grand non plus, pour bien garder le contrôle.

Eden Kanso Aogami Santoku

Le Santoku est la version japonaise du couteau de chef. Comme ce dernier, le Santoku s'utilise pour la plupart des travaux de coupe. Santoku signifie "trois qualités" en japonais. En référence aux trois ingrédients pour lesquels il convient si bien : la viande, le poisson et les légumes. Contrairement au couteau de chef, la lame du santoku est conçue de façon à ce que la largeur soit égale quasiment partout. À seulement quelques centimètres de la pointe, la lame vient s'incliner du dos vers le bord.La technique de coupe avec un Santoku est tout de même différente : à chaque mouvement, on "perd" le contact avec la planche à découper. On effectue avec le couteau un mouvement de l'arrière en hauteur vers le bas en avant. Le choix d'un couteau de chef ou d'un Santoku est entièrement une question de préférence personnelle. Il n'y en a pas un mieux que l'autre.

Kanso Aogami Kiritsuke 18 cm

Le Kiritsuke est un croisement entre deux types de couteaux japonais : le Sujihiki et le Nakiri. Le Sujihiki s'utilise pour couper le poisson cru des sushis. Le Nakiri est un couteau à légumes. Le Kiritsuke de notre line-up est aiguisé des deux côtés. Ce qui le rend un peu plus simple d'utilisation que la version traditionnelle aiguisée d'un seul côté. Dans de nombreux restaurants japonais, son usage est exclusivement réservé au chef. Le Kiritsuke évoque un symbole d'expertise, de prestige et d'ancienneté. Il n'est tout de même heureusement pas nécessaire d'être chef pour ajouter ce Kiritsuke à votre line-up !

Kanso Aogami couteau d'office

Le Santoku est trop gros pour ce que vous voulez couper ? Prenez donc le couteau d'office, qui porte si bien son nom ! Il est très bien pour les petites tâches d'épluchage et de coupe exigeant beaucoup de précision, comme peler ou couper des fruits. Il ressemble à un petit couteau de chef. Sa taille permet de garder un maximum de contrôle sur la coupe. Avec un couteau d'office, on coupe au millimètre près !

Eden Kanso Aogami couteau universel

Le couteau universel est parfois également appelé "couteau utilitaire". Sa taille se situe entre le couteau de chef et le couteau d'office. Avec sa lame longue et fine, ce couteau est adapté pour de nombreuses coupes. Sa petite taille le rend idéal pour les tâches de précision. Pour couper du fromage, du saucisson ou encore des herbes aromatiques par exemple.

La collection Kanso Aogami : on tente ou pas ?

Les couteaux de la collection Kanso Aogami ne sont pas pour tout le monde. Ils nécessitent qu'on en prenne bien soin. Car l'acier Blue Paper Steel est un type d'acier très dur, mais tout de même fragile. En effet, il n'est pas inoxydable et peut se casser. Nous avons préparé un article dédié à l'entretien de vos couteaux Kanso Aogami. Suivez ces conseils, et vous pourrez profiter de vos couteaux pendant des années !

Thèmes liés
Expédition
colissimo
gls
dhl
Retrait
ups
Moyens de paiement
payment-cartebancaire
payment-cartebleuevisa
payment-bancontactmrcash
payment-visa
payment-mastercard
payment-paypal
FRFrance