Votre navigateur web est obsolète. Cela pourrait affecter le bon fonctionnement du site.

Commandé avant 19h00, expédié le jour même
Expédition gratuite à partir de 50 €
Retours gratuits sous 30 jours
Nos clients nous donnent une note de 4.8/5

Quel cuir à rasoir choisir ?

Pour offrir une finition parfaite à votre lame après un bon aiguisage, utilisez un strop. En stroppant votre couteau, la lame deviendra encore plus brillante. Il existe différents types de strops pour chaque type de couteau et de situations. Par exemple, un rasoir coupe choux nécessite un traitement très différent d'un couteau d'outdoor. Faut-il utiliser une ceinture de rasage ou un stropping paddle ? On vous explique tout !

Stropper sur une ceinture de rasage

On peut stropper toutes sortes de couteaux avec une ceinture de rasage. Rasoir coupe-choux, couteau de poche ou de survie, on peut leur donner à tous une belle finition après l'aiguisage avec une ceinture de rasage. Les couteaux à émouture convexe conviennent particulièrement à l'utilisation d'une ceinture en cuir. Pensez par exemple aux couteaux de survie Fällkniven. Le profil arrondi d'un tranchant convexe est facile à stropper. Étant donné qu'avec une ceinture de rasage, on peut déterminer facilement la tension et l'angle de la lame, il est facile de suivre cet arrondi avec le cuir.

Une ceinture de rasage convient également pour l'entretien quotidien de vos couteaux de poche. Il suffit de suspendre un crochet au mur pour y accrocher la ceinture. Vous pourrez ainsi facilement entretenir votre couteau chaque jour.

Avec une ceinture de rasage, il faut bien tenir en compte la tension du cuir. C'est vous qui la déterminez vous-même. Si vous débutez, cela peut être un peu délicat. Vous n'avez jamais utilisé de strop ? Optez alors plutôt pour un stropping paddle pour un couteau d'outdoor, ou pour une sangle en cuir pour un rasoir coupe-choux.

Stropper sur un stropping paddle

Un stropping paddle est un très bon choix pour stropper pendant un campement ou lors d'une randonnée. Les stropping paddles existent en différents formats. Un gros stropping paddle est bien pratique pour entretenir un grand couteau. Pensez par exemple à de gros couteaux d'outdoor, ou à des couteaux de cuisine. Les couteaux de cuisine japonais peuvent aussi, après une bonne séance d'aiguisage, profiter d'un coup de stropping. C'est aussi possible sur une ceinture de rasage, mais un gros stropping paddle sera idéal.

Un stropping paddle est tout simplement un morceau de cuir fixé sur une surface dure. Le cuir étant placé sur un support rigide, cela permet d'appliquer un peu plus de pression sur la lame. Surtout si vous commencez seulement à stropper votre couteau, il vaut mieux appuyer plus au début, et y aller plus en douceur à la fin. Le support rigide permet de garder le cuir toujours bien à plat. C'est également plus facile pour y appliquer un stropping compound.

Stropper sur un tendeur à vis

Un tendeur à vis convient aussi bien pour les couteaux outdoor ou de cuisine, que pour les rasoirs. Stropper sur un tendeur à cuir est une technique qui se situe entre l'utilisation d'une ceinture de rasage et celle d'un stropping paddle. Un tendeur à cuir est en fait une grosse ceinture de rasage montée sur un support. En tournant le manche, on peut régler la tension du cuir. Lors du stropping, on n'a donc pas besoin de se soucier de la tension du cuir : c'est le rôle du support.

L'épaisseur du cuir est également bien pratique. Si jamais vous faites une petite erreur, vous pouvez toujours rattraper votre tranchant. Au cas où vous couperiez le cuir par accident, alors vous aurez la chance de récupérer deux (demies) sangles. De plus, on peut l'utiliser partout car on n'a pas besoin de l'accrocher au mur.

Autres matériaux pouvant servir de strop

Le matériau le plus souvent utilisé pour stropper est le cuir. C'est une technique très ancienne. Les passionnés de stropping optent plutôt pour le cuir de jute russe ou même le cuir de kangourou. Mais à part toutes les sortes de cuir, il est aussi possible d'utiliser d'autres matériaux pour stropper. Pensez par exemple à des matériaux courants, comme le papier journal, le tissu des jeans, le balsa ou le bois d'érable. Par contre, il vaut alors mieux utiliser un stropping compound, en spray ou en pâte.

Si vous utilisez du papier journal, il vaut mieux le placer aussi plat que possible sur une surface dure, et l'arroser avec une émulsion de diamant. Stroppez ensuite tout doucement en effectuant de petits mouvements.

Pour le bois d'érable ou le balsa, il faut trouver un morceau bien plat, sans imperfections ni nœuds. Utilisez ici aussi une émulsion de diamant. Vous pouvez ensuite y stropper votre couteau en douceur.

Selon la granulométrie/l'accroche de l'émulsion utilisée, on peut obtenir un excellent résultat. Peu importe la technique de strop que vous utilisez, il vaut mieux passer 3 fois son couteau en douceur qu'une seule fois en appuyant trop fort.

Si vous utilisez un strop classique en cuir, il faut bien en prendre soin. Le cuir peut sécher et risque de devenir cassant. Nous vous expliquons comment bien entretenir votre strop.