Commandé avant 19:00, expédié le jour même Expédition gratuite à partir de 50 € Retours acceptés jusqu'au 31 janvier 2019
9,4
Couteaux de cuisine
& ustensiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes
& batteries
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères

Couteaux de poche & Multitools

Chris Reeve Inkosi: son nom en dit long

Après quelques années d'attente, Chris Reeve a introduit le Inkosi small et le Inkosi large en 2015. Avec de grands couteaux comme le Sebenza 21, la barre pour l'Inkosi était très haute. Cependant, on peut dire que l'Inkosi a répondu à toutes les attentes. Les Inkosi ont pris d'assaut le monde des couteaux. Des améliorations très innovantes, telles qu'un système de washers en bronze surdimensionné, ont certainement aidé. L'Inkosi est exactement ce à quoi nous sommes habitués de la part de Chris Reeve. Les idées novatrices et la qualité étaient au sommet du processus de conception. Prenez le meilleur des Sebenza 21, Umnumzaan et Sebenza 25, fusionnez-les ensemble et vous obtenez le Chris Reeve Inkosi !

Le Chris Reeve Inkosi : l'évolution du Sebenza 25

En termes d'apparence, l'Inkosi ressemble beaucoup au Sebenza 25 : tout comme le Sebenza 25, l'Inkosi possède les rainures de doigts très caractéristiques dans le manche. Cependant, l'Inkosi est beaucoup plus innovant et a beaucoup de nouvelles améliorations. La plus grande différence se situe principalement au niveau des washers. L'Inkosi est équipé de gigantesques washers en bronze surdimensionnés. La lame en acier S35VN est entièrement poncée au pivot, ce qui la rend encore plus solide. L'arrêt a également été renforcé et le clip de poche a été légèrement déplacé pour qu'il ne repose plus sur la barre de verrouillage.

L'Inkosi dispose également d'un double repose-pouce qui lui permet d'être utilisé aussi bien par la main gauche que par la main droite. A l'arrière du trouve se trouvent également le stand-off et le lanyard. Cela fait du couteau un ensemble plus beau et plus compact. Un détail intéressant est la bille de détente en céramique. Elle se trouve dans la pointe de la lockbar et fonctionne à la fois comme un verrou et une bille d'arrêt. Ainsi, contrairement au Sebenza 21, la partie en titane de la lockbar ne touche pas la lame. Ceci réduit l'usure du titane. Cependant, le blocage de l'Inkosi n'en est pas moins fort. Le déverrouillage est d'autant plus facile qu'il y a un point de contact plus petit avec la lame.

La lame elle-même est 8 % plus épaisse que celle de la Sebenza 25 et possède un large hollow grind. Chris Reeve y est parvenu en utilisant une roue plus grande pour créer le grind. Cela donne à la lame la même résistance qu'un flat grind mais avec une meilleure conservation du tranchant. En résulte de choix du nom Inkosi par Chris Reeve, celui-ci signifie "chef" ou "leader" en zoulou. Ce multitalent robuste peut faire face à tout !