Commandé avant 19:00, expédié le jour même Expédition gratuite à partir de 50 € Retour gratuit sous 30 jours
9,3
Couteaux de cuisine
& ustensiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes de poche
& piles
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères
Home Smart info Howto Cinq astuces pour utiliser un couteau de chef efficacement et en toute sécurité

Howto

Cinq astuces pour utiliser un couteau de chef efficacement et en toute sécurité

Les couteaux de chef viennent dans toutes les formes, tailles et gammes de prix. Des lames complètement lisses à des lames alvéolées allant de 16 cm à 30 cm de longueur. Il est essentiel d’avoir le bon couteau si vous voulez cuisiner comme un chef. Après tout, avoir le bon matériel c’est déjà la moitié du travail ! Cependant, un couteau de chef ne fonctionne que si vous maîtrisez la technique.

Pour beaucoup de chefs amateurs débutants, le couteau est sujet d’inquiétude. Ce qui est très compréhensible compte tenu du pouvoir tranchant de la lame. Il n’est cependant pas nécessaire d’en être effrayé car avec la bonne technique, il devient presque impossible de se couper les doigts. Voici nos cinq astuces pratiques pour faire de vous un vrai chef étoilé !

Astuce #1 : la bonne prise

Bien qu’il n’existe pas de ‘’meilleure façon’’ de tenir un couteau de chef, il y a un certain nombre de choses à ne pas faire. Ne placez jamais votre index sur le dessus de la lame lorsque vous coupez. Vous remarquerez assez vite qu’il n’y a pas assez de place pour ça et vous risquez de voir votre doigt glisser sous la lame de votre couteau. Et croyez-nous, c’est pas marrant !

Ne jamais placer les doigts devant la lame

La prise la plus couramment observée est la position dite ‘’prise marteau’’. Serrez le manche de votre couteau avec quatre doigts et placez votre pouce contre votre index à l’avant du manche. Une variante appelée ‘’prise de la lame’’ se fait avec vos trois derniers doigts serrés autour du manche et le pouce et l’index reposant contre la lame. Afin de ne pas le couper, recourbez votre index. Cette variante vous donne plus de contrôle sur le couteau.

La prise marteau
Prise de la lame

Astuce #2 : un bon tour de main

Surement aussi importante que la main tenant votre couteau, votre autre main… Celle-ci détermine la vitesse de coupe et l’épaisseur des tranches à couper. Avec cette main ‘’libre’’, vous guidez la main avec laquelle vous tenez votre couteau. Pour ce faire, placez vos trois doigts du milieu directement sur votre aliment. Gardez le bout de vos doigts repliés de sorte à ce que ce soit vos articulations qui entrent en contact avec la lame du couteau. Vous réglez ainsi le tempo et vous ne pouvez pas vous couper les doigts (tant que votre lame reste droite).

Avec votre main ‘’libre’’, vous guidez la main avec laquelle vous tenez votre couteau

Astuce #3 : ne perdez pas contact

Passons maintenant à l’action. Il est important que la pointe de votre couteau reste en contact avec votre planche à découper. Ainsi vous n’avez pas besoin de lever entièrement votre couteau. Un couteau de chef est destiné à couper et non hacher. Pendant l’action de coupe, le couteau doit rester en place, seuls les aliments sont déplacés par votre main ‘’libre’’.

D’une part vous placez votre main sur votre aliment avec les doigts du milieu recourbés et le pouce et le petit doigt sur les côtés pour déplacer le tout. D’une autre part, vous placez votre couteau bien droit sur votre planche à découper avec la pointe contre celle-ci. Il est maintenant temps de soulever l’arrière de votre couteau et de faire glisser votre aliment sous la lame. Vous effectuez ensuite un mouvement de balancier où la pointe de votre couteau est constamment en contact avec la planche à découper. La vitesse à laquelle vous déplacez votre aliment sous la lame détermine la vitesse de votre mouvement de balancier ainsi que l’épaisseur des tranches. Voir la vidéo ci-dessous :

sn0a2P0XtUs

Astuce #4 : un peu de patience

C’est sûr que quand vous voyez ces chefs à la télé couper les aliments à vitesse grand V cela fait envie. Sachez qu’avec un peu d’entrainement, vous y arriverez aussi. Mais, au début, il est crucial de travailler lentement. Prenez votre temps et faites une pause pour vous assurer que vos doigts sont toujours positionnés de la bonne façon. Vous aurez ainsi un résultat bien plus précis et considérablement plus sûr.

Astuce #5 : restez à l’affût

Cela paraît peut être évident mais nous ne le disons jamais assez, travaillez toujours avec un couteau aiguisé. Les couteaux émoussés sont plus dangereux que les couteaux aiguisés. En effet, vous devez exercer une pression plus forte augmentant le risque d’accident. De plus, se couper avec une lame émoussée fait bien plus de dégâts qu’avec une lame aiguisée… !


Lire plus