Commandé aujourd’hui, expédié lundi Expédition gratuite à partir de 50 € Retour gratuit sous 30 jours
9,4
Couteaux de cuisine
& ustensiles
Casseroles
& poêles
Aiguiser
& entretien
Couteaux
& multitools
Lampes
& batteries
Jumelles
& longues-vues
Extérieur
& équipement
NouveautésEnchères

Howto

Comment aiguiser les patins?

Dès que la température descend en dessous de zéro pour la première fois de l'année, les amateurs de patin à glace se réveillent. La saison va commencer, on va pouvoir sortir les patins des placards et qui sait, pour les vrais fanas, partir à la recherche d’étangs gelés pour pratiquer ce sport en pleine nature. Sachez qu’aux Pays-Bas où Knivesandtools est basé, il s’agit d’un sport national, tout le monde espère pouvoir patiner sur les canaux et rêve que la course mythique sur les canaux entre 11 villages frisons puisse à nouveau prendre place. Le fameux elfstedentocht dont la dernière édition date de 1997.

Les héros nationaux hollandais font palpiter le pays lors des courses de vitesse pendant les championnats d’Europe ou autres jeux olympiques d’hiver. En France on apprécie particulièrement le patinage artistique. Quel que soit la pratique et quelle que soit la qualité de vos patins, une chose est certaine: après plusieurs séances sur la glace, vous remarquerez qu’ils glissent moins bien sur la glace. Car les carres sont émoussés.

C’est là qu’intervient Knivesandtools. Rassurez-vous même si nous adorons le patinage, il ne nous viendrait pas à l’idée de vous donner des conseils sur votre technique. En revanche nous vous aidons volontiers pour aiguiser vos patins, afin qu’ils glissent comme jamais sur la glace.

Quand faut-il aiguiser ses patins à glace ?

Cela va de soi, on aiguise ses patins lorsqu’il sont émoussés. Il n’y a aucun moyen de savoir à l’avance quand cela se produira. Evidemment, cela dépend tout d’abord de la fréquence d’utilisation. Mais le type de patins joue aussi un rôle. Le type d’acier des fers, sa dureté et l’angle auquel ils sont aiguisés sont également déterminants (plus l’aiguisage est fin, plus ils s’émousseront rapidement). Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans cet article.

Aiguiser les patins avec des pierres à aiguiser

Presque tous les patineurs aiguisent leurs patins à glace à l'aide de pierres à aiguiser. Le choix des pierres à utiliser dépend du matériau des fers. Il existe des patins en acier inoxydable d’une dureté d'acier de 57 HRC, tandis qu’on peut trouver des patins (professionnels) en acier poudré. Il s'agit d'aciers extrêmement durs, d'une dureté d'environ 66 HRC, mais aussi très cassant. Entre ces deux extrêmes se trouve l'acier au carbone (non inoxydable), dont la dureté est d’environ 60 HRC et l'acier High Speed Steel (HSS, 62 HRC). Si l’'acier de vos patins est très dur, nous vous recommandons d'utiliser une pierre à aiguiser diamant. Les patineurs professionnels, utilisent souvent les pierres DMT. Les pierres céramiques conviennent également pour l’aiguisage des aciers durs (mais elles sont légèrement moins résistantes que les diamants). Si vous avez des patins en acier inoxydable faits d'acier moins dur, vous pouvez aussi utiliser d'autres abrasifs, comme l'oxyde d'aluminium et le carbure.

Table d’affûtage

Nous aurions préféré pouvoir dire qu’il est possible d’aiguiser vos patins à glace en les fixant simplement à un étau mais malheureusement on n’y coupe pas: pour aiguiser vos patins de façon précise et régulière une table d’affûtage est nécessaire. Vous y fixez vos patins l’un à côté de l’autre avec les fers vers le haut. Une telle table est constituée d’un étau fixant les fers pour maintenir vos patins en place. Deux barres verticales vous permettent de fixer les deux patins exactement à la même hauteur. Vous pouvez donc les aiguiser en même temps de façon uniforme. C’est le grand avantage d’une telle table par rapport à un établi. Sans oublier la place requise pour les chaussures.

Lorsque vos patins sont fixés l'un à côté de l'autre sur la table, il est temps de commencer à affûter. Selon l’état des carres de vos patins, vous pouvez commencer avec une pierre grossière (grain 100 à 400) ou une pierre moyenne à fine (grain 600 à 1000). Si vous aiguisez régulièrement vos patins, vous n'aurez pas souvent besoin des premières.

Vous affûtez les deux patins simultanément, vous placez donc la pierre à affûter dans la largeur sur les deux fers. Assurez-vous que les pointes (la face avant) des fers pointent vers vous. De cette façon, vous évitez d'oublier d'aiguiser les extrémités arrières des fers. Les pointes n'ont pas besoin d'être affûtées, vous ne les utilisez que pour démarrer et freiner.

Aiguiser en diagonale

Ensuite, il est important d’exercer un mouvement diagonal. Vous déplacez la pierre dans le sens de la longueur sur les fers du patin. Si vous travaillez depuis le bas à gauche vers les haut à droite, le côté gauche de la pierre est "libre" au début du mouvement et ceci s'applique au côté droit à la fin du mouvement. Alors que si vous aiguisez en ligne droite de l'avant vers l'arrière, vous n'utilisez pas toute la pierre qui s'usera de façon irrégulière.

Répétez ce mouvement d’aiguisage en diagonale jusqu'à ce que vous sentiez qu’un morfil se forme. En passant le long de la lame avec votre ongle, vous pouvez sentir si une ébarbure s'est développée sur toute sa longueur. Vous l’éliminez à l'aide d'une petite pierre à ébarber que vous posez contre le fer et que vous déplacez ensuite d'avant en arrière. Si vous découvrez encore des parties émoussées, vous répétez le processus d’aiguisage avec la même pierre et vérifiez ensuite si vous pouvez sentir un morfil sur toute la longueur. Si oui, vous l’éliminez comme précédemment puis vous pouvez passer à une pierre à aiguiser de grain plus fin. Vous répétez le même processus avec cette pierre jusqu'à ce que tout le carre soit aiguisé. Attention : n'oubliez pas d'aiguiser jusqu’à l'extrémité arrière en inclinant légèrement la pierre à aiguiser sur le fer.

Polir les fers

Selon le degré d'affûtage souhaité pour vos patins, vous pouvez continuer à aiguiser sur des pierres toujours plus fines indéfiniment. La question est de savoir si chaque nouvelle pierre apporte une réelle différence. Après tout, un patin à glace n'est pas un couteau qui devrait couper la glace. Il nous semble donc suffisant d'utiliser deux ou trois pierres différentes. Cependant, il est important d'enlever régulièrement le morfil pendant l’aiguisage.

Vous pouvez aussi choisir de polir les carres en utilisant une pâte de diamant sur un strop. Cela minimise la résistance de la glace. Cette différence est particulièrement appréciable lors de patinage sur glace artificielle. Dans ce cas, nous vous conseillons d'utiliser un stropping paddle plutôt qu’un cuir tendeur. Car il vous permet de passer le paddle sur le fer plutôt que l’inverse comme pour les couteaux. Cela est plus facile avec un paddle ferme qu’avec un cuir souple.

Et après…

Comme on le sait, un patin n'est pas un fer entièrement droit. Il présente une courbure qui vous aide à prendre les virages. C'est comme le guidon de vos patins. Pour aiguiser cet arrondi, vous avez besoin d'un équipement spécifique. Ce sont des machines coûteuses, que la plupart des clubs de patinage possèdent. Il est recommandé de faire aiguiser cet arrondi une ou deux fois par saison, selon la fréquence à laquelle vous patinez. La personne qui s’en occupera sera aussi à même de vous dire si votre façon d’aiguiser est la bonne. Si l'arrondi semble disparaître très rapidement et qu'il faut l'affûter cinq fois par saison, cela signifie probablement que vous appliquez trop de pression pendant l'affûtage et enlevez donc trop de matière.

Enfin, pour terminer, quelques conseils qui peuvent paraître évidents, mais qui sont toujours utiles. Premièrement : ne marchez pas avec vos patins sur d'autres surfaces que la glace, même si ils sont munis de protections. Et deuxièmement : gardez vos patins au sec. Pas en patinant, bien sûr, mais immédiatement après. Séchez-les immédiatement avec un chiffon sec et ne les mettez pas dans un sac alors qu’ils sont encore humides. Une fois rentré chez vous, il est préférable de ne pas les ranger dans un sac ou une housse de protection, mais de les laisser à l’air libre. Vous pouvez également utiliser des protections pour empêcher les deux patins d'entrer en contact l'un contre l'autre et de s'endommager mutuellement. Et pour finir, pensez aux semelles : il est préférable de les enlever et de les laisser sécher. Plutôt à l’air libre que contre une source de chaleur qui pourrait les rétrécir et les déformer.

Souhaitez-vous en savoir plus sur l’aiguisage des couteaux, ciseaux et même des haches ? Découvrez les articles ci-dessous !


Lire plus